Johnny Hallyday et l’homosexualité : Pourquoi pas moi ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Johnny Hallyday et l’homosexualité : Pourquoi pas moi ?

(Blogmensgo, blog gay du 6 décembre 2017) Johnny Hallyday ne se contentait pas de chanter, il était aussi acteur. Il a notamment incarné un ancien torero dans Pourquoi pas moi ?, film écrit et réalisé par Stéphane Giusti, dans lequel jouait aussi Julie Gayet, devenue entre-temps la compagne d’un ancien chef de l’État. Peu après qu’on eut annoncé la mort de Johnny, Julie Gayet a choisi de tweeter en évoquant ce souvenir de tournage.

tweet de Julie Gayet sur Johnny Hallyday

Tweet de Julie Gayet (en fausse blonde). Avec Johnny Hallyday (en cravate), se souvenir des belles choses.

Le tweet de Julie Gayet m’a donné envie de voir ce film que j’avais manqué à sa sortie, vers 1999, alors que la société française et sa représentation parlementaire s’écharpaient cette année-là au sujet du pacs.

Le pitch est simple. Quatre jeunes gens – un gay et trois lesbiennes – invitent en un même lieu leurs parents respectifs pour leur annoncer qu’ils sont chacun et chacunes gay et lesbiennes. Une amie hétéro invite aussi ses parents et leur fait croire qu’elle est lesbienne, mais l’intrigue s’emballe et l’on apprend, entre autres, que sa propre mère n’a pas toujours été en ménage avec son père…

Ci-dessous, la bande-annonce de Pourquoi pas moi ?

Inutile d’en dire plus sur cette histoire de coming out collectif. La narration est traitée sur le mode de la comédie. Sans oublier d’y inclure de vrais méchants arguments homophobes, mais à travers un regard homo.

Un film gentil, parfois déjanté et souvent drôle. Où l’on constate que le scénariste-réalisateur sait travailler ses plans (avec quelques bonnes trouvailles dans le pano et le montage) et qu’il possède un sacré talent de dialoguiste. De nombreuses reparties sont à pouffer de rire.

La distribution est dominée par Jean-Claude Dauphin, glaçant à souhait dans le second rôle d’un père viscéralement homophobe. Julie Gayet en fausse blonde et Marie-France Pisier en boursicoteuse rigolarde sont épatantes aussi. Je retiens avant tout la prestation de Bruno Putzulu et son charme dévastateur, désarmants de naturel.

Et Johnny Hallyday ? Il incarne José, père d’Éva et ancien torero. José n’est pas homophobe, simplement il ne comprend pas que sa fille puisse être lesbienne – mais il se révèle, on le verra, moins obtus que d’autres.
Comme souvent chez Johnny, son interprétation peu expressive n’est ni vraiment bonne ni vraiment mauvaise. Il était quand même plus crédible comme chanteur que comme acteur…

Ci-dessous, un extrait de Pourquoi pas moi ? dans lequel on voit – brièvement – Johnny Hallyday fulminer…

Quant au film de Stéphane Giusti, c’est une comédie fort divertissante. Rien à voir avec les pantalonnades habituelles sur l’homosexualité. On peut juste regretter que le scénariste ait un peu trop chargé son histoire avec des rebondissements et des revirements psychologiques à la limite de l’invraisemblable.

Pourquoi pas moi ? Voilà un film qui permettra de garder le sourire en disant adieu à Johnny Hallyday.

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *