Les Australiens peuvent déjà se marier… en croisière gay

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Les Australiens peuvent déjà se marier… en croisière gay

(Blogmensgo, blog gay du 14 octobre 2017) Sans attendre le résultat du vrai-faux référendum sur le mariage gay en Australie, la compagnie maritime américaine Celebrity Cruises propose aux couples gays et lesbiens du monde entier – donc aussi aux couples australiens de même sexe – de se marier à l’occasion d’une croisière. Les mariages « maritimes » des couples homosexuels ont entière valeur légale, mais pas en Australie. La légalité de ces unions homosexuelles est une conséquence directe de la légalisation du mariage gay à Malte !

Navire arc-en-ciel

Du dioxyde de mariage gay dans le carburateur ? 😉 ©celebritycruises.com

Drapeau arc-en-ciel et pavillon maltais

Basée en Floride, Celebrity Cruises est une compagnie maritime spécialisée dans les croisières à thèmes. Les voyages de fiançailles et les cérémonies de mariage, à deux ou en groupe, font partie des réjouissances à bord. Celebrity Cruises affirme soutenir depuis longtemps la communauté LGBTQ+, mais une seule des images mises en avant sur son site web suggère qu’il peut s’agir d’unions entre personnes de même sexe, et encore l’image ne concerne-t-elle que des fiançailles.

La plupart des navires de Celebrity battant pavillon maltais, c’est le droit maltais qui s’impose à bord, au moins à Malte et dans les eaux internationales. Or, Malte a légalisé le mariage homosexuel le 12 juillet 2017 par un vote parlementaire que le président maltais a très vite ratifié. Il ne restait plus qu’à toiletter la réglementation et la procédure applicables aux mariages gays et lesbiens, en particulier quand au moins l’un des deux conjoints est étranger ou quand le mariage est célébré en dehors d’un territoire national. C’est maintenant chose faite : depuis le 11 octobre 2017 (qui est aussi la Journée internationale du coming out), les mariages homos à bord des navires sous pavillon maltais sont réputés conformes à la loi maltaise même s’ils sont célébrés dans les eaux internationales.

Une otarie aperçoit un bateau de croisière

Les Galápagos sont loin de l’Australie, mais quand on aime on ne compte pas (les kilomètres). ©celebritycruises.com

Et voici le résultat, dans le langage fleuri du croisiériste floridien (j’ai supprimé ci-dessous l’excès d’ostentation – on n’est pas ici pour faire de la publicité) :

Government regulations now allow for captains to perform legal marriages while the ships sail the seas of the world […]. These legal, captain-led wedding ceremonies are performed under the Maltese flag and complement our […] offerings.
(Les réglementations gouvernementales autorisent désormais les capitaines à procéder aux mariages légaux lorsque les bateaux naviguent sur les mers du monde […]. Ces cérémonies de mariage légales, dirigées par le capitaine, se font sous pavillon maltais et complètent nos […] offres.

Air marin et facture salée

Il va sans dire que la croisière nuptiale n’est pas accessible à toutes les bourses, et ce d’autant moins que l’État maltais facture 750 dollars pour chaque certificat de mariage (lequel est payable d’avance). Mais quand on aime, c’est bien connu, on préfère compter ses invités plutôt que son argent.

Pour ce qui concerne l’Australie et les croisières gays, Celebrity Cruises dessert uniquement le port de Sydney (mais d’autres ports australiens sont mentionnés sur le site web du croisiériste). Les gays et les lesbiennes de Perth ou Darwin, de Brisbane ou Melbourne qui souhaiteraient se marier sont donc prévenus.

Hâte-toi lentement !

Le croisiériste signale que les documents de mariage doivent lui parvenir au moins 10 semaines avant l’embarquement. Quoi qu’il en soit, à l’heure où j’écris ce paragraphe, aucune date de réservation n’est disponible pour un mariage à bord au départ de Sydney avant le 28 novembre 2017.

12 navires

Sur 12 navires, il y en aura bien un ou deux pour les mariages gays australiens… ©celebritycruises.com

À noter aussi que la terminologie administrative de Celebrity Cruises s’adapte à chaque cas de figure : bride, groom, partner, wife, husband (future mariée, futur marié, partenaire, femme, mari).

Une fois le mariage célébré à bord, les couples de gays et les couples de lesbiennes seront considérés comme mari et mari ou femme et femme – du moins à Malte et partout ailleurs où le mariage homo est légal, donc pas en Australie, du moins pas encore.

Philca / MensGo
Source principale : Miami Herald, 11 octobre 2017.
Source consultée en premier : huffingtonpost.com.au, 13 octobre 2017.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *