Trump, Stripe et les toilettes transgenres

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Trump, Stripe et les toilettes transgenres

(Blogmensgo, blog gay du 21 août 2017) Donald Trump veut interdire aux personnes trans de travailler dans l’US Army, car les trans ne correspondent pas à l’idée qu’il se fait de l’Amérique, ce pays merveilleux peuplé d’êtres humains normaux. Il paraît même que les personnes trans seraient moins naturelles qu’une chevelure faussement blonde sur une tête de con. Heureusement, aux États-Unis, la blondeur et la connerie ont trouvé leurs limites. On en trouvera ci-après une double preuve.

Stripe vs. Stars and Stripes

[Le drapeau des États-Unis est surnommé la bannière étoilée, ou Stars and Stripes en anglais. D’où le calembour ci-dessus.]

Bloomberg Businessweek consacre la une de son édition du 7 août 2017 aux fondateurs de Stripe, une de ces fameuses licornes (les startups d’internet dont la valorisation dépasse le milliard de dollars). Où il est dit, en page 41, qu’au siège de Stripe à San Francisco on peut lire cette affichette placardée devant les toilettes :

We believe that gender is non-binary. Please use the restroom that feels most comfortable to you.
(Stripe, cité par Bloomberg Business Week du 7 août 2017,page 41)
[Nous considérons que le genre n’est pas binaire. Veuillez utiliser les toilettes qui vous conviennent le mieux.]

Bloomberg Businessweek

Rappelons que l’entreprise Stripe – certes moins connue, mais pas moins performante que son grand concurrent PayPal – a été créée par John et Patrick Collison, deux frangins nés et élevés dans un milieu rural en Irlande.

Rappelons aussi que l’Irlande, pays à très forte majorité catholique, est devenue le premier pays au monde à légaliser le mariage homosexuel par référendum. Et à une large majorité, qui plus est sans difficulté particulière ni manifestations rétrogrades.

Un livre pour Donald Trump

C’est bien connu, Donald Trump ne connaît qu’un seul livre et ne l’a probablement jamais lu (en entier).

Voici un conseil de lecture pour Donald et pour les adeptes de la pensée unique (donc idiote).

You're in the Wrong Bathroom! (couverture du livre)

Trump, l’homme qui veut fermer les toilettes… de l’extérieur. ©Beacon Press

Le titre et le sous-titre de ce livre* valent programme. Les deux auteures y démontent les mille et une idées reçues, légendes urbaines et rumeurs qui se dressent entre la réalité des personnes trans et les absurdités du diktat social.

L’un des 21 « mythes » recensés donne son titre au livre : You’re in the wrong bathroom! [Tu t’es trompé(e) de toilettes !]. Le livre décortique aussi les relations entre les trans et les féministes (qui ne s’entendraient pas), entre les trans et les gays (les trans ne seraient que des gays inassumés), entre les trans et la santé mentale (les trans seraient des malades qui s’ignorent).

Pour chacun des 21 mythes, l’ouvrage prend prétexte d’une idée reçue plus ou moins simpliste et finit par exposer la réalité d’une situation beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. À lire (conseil à moi-même).

* Laura Erickson-Schroth et Laura A. Jacobs, You’re in the Wrong Bathroom! And 20 Other Myths and Misconceptions about Transgender and Gender Nonconforming People. Boston, Beacon Press, 2017, 200 pages. ISBN : 9780807033890 (papier) ou 978-0-8070-3388-3 (ebook).

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *