Peu de sorties du placard médiatiques pour la Journée du coming out 2016

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Peu de sorties du placard médiatiques pour la Journée du coming out 2016

(Blogmensgo, blog gay du 12 octobre 2016) C’était hier la Journée mondiale du coming out. Cette initiative, née aux États-Unis il y a presque trente ans, est aussi une journée de la visibilité du coming out, quand les célébrités et les anonymes évoquent leur propre sortie du placard. Mais de coming out proprement dits chez les gens connus, je n’en ai remarqué qu’un seul : celui de l’actrice et chanteuse mexicaine Sara Ramirez (Grey’s Anatomy), avec trois jours d’avance.

Dans un tweet publié le 8 octobre 2016, Sara Ramirez brandit la pancarte ci-dessous. « Œuvrons ensemble pour mettre un terme au problème des jeunes sans-abris LGBT », dit cette pancarte. Et en regard, un message définit Sara, entre autres, comme « queer, bisexuelle ».

tweet Sara Ramirez

Sara Ramirez a tweeté juste et bien !

L’actrice a fait son coming out bi le jour même, lors d’une rencontre intitulée « 40 to None Summit » et organisée au profit de l’association True Colors Fund, qui s’efforce de ne pas laisser les jeunes LGBT sans abri.

C’est précisément un rôle de bisexuelle – celui de la chirurgienne Callie Torres, dans la série TV américaine Grey’s Anatomy – qui lui a apporté la célébrité internationale. Sara Ramirez a épousé en 2012 Ryan DeBolt, avec qui elle était en couple depuis longtemps. C’est d’ailleurs sa photo de mariage qu’elle utilise comme photo de profil sur les réseaux sociaux.

L’actrice américano-mexicaine n’avait encore jamais officialisé sa bisexualité. C’est maintenant chose faite.

smileys réactions coming out

Quelle tronche ont fait (ou feraient) tes proches lors de ton coming out ? ©comingoutday.ch

On peut regretter, en revanche, qu’aucun footballeur ou joueur de tennis majeur n’ait profité du 11 octobre 2016 pour sortir du placard. Et l’on attend toujours que les deux footballeurs gays de Premier League, qui avaient annoncé vouloir faire leur coming out à l’été 2016, passent enfin à l’acte (notre article). Car seules des sorties du placard de ce calibre-là – spectaculaires et médiatiques – sont susceptibles de tacler d’une manière efficace et durable les préjugés homophobes qui s’enracinent trop facilement dans la société en général et dans le sport en particulier.

Philca / MensGo
Source consultée en premier : purepeople.com, 9 octobre 2016.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *