Nouvelle-Zélande : Plus de 2.100 mariages gays en trois ans

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Nouvelle-Zélande : Plus de 2.100 mariages gays en trois ans

(Blogmensgo, blog gay du 23 août 2016) Quelque 2.118 couples gays et lesbiens se sont mariés en Nouvelle-Zélande depuis la légalisation du mariage homo le 19 août 2013, selon Statistic New Zealand. Parmi eux, 970 couples de même sexe sont venus spécialement en Nouvelle-Zélande pour s’y marier.

La loi sur le mariage gay en Nouvelle-Zélande, votée le 17 avril 2013 (notre article), est entrée en vigueur il y a trois ans, le 19 août 2013 (notre article). Statistic New Zealand en a profité pour dresser le bilan chiffré de ce triennum, en plus de ses traditionnelles études annuelles.

Louisa Wall, députée travailliste et auteure de la proposition de loi sur le mariage gay, dit avoir sous-estimé le nombre de couples qui séjourneraient en Nouvelle-Zélande juste pour s’y marier et y passer leur lune de miel. Les couples étrangers « dépensent environ 30.000 dollars [19.000 euros] pour le mariage et ils reviennent aussi célébrer les anniversaires de mariage », se réjouit-elle.

Le seul problème concerne le divorce : pour divorcer, au moins l’un des deux époux doit résider en Nouvelle-Zélande.

Mariage gay

Le plus beau jour de leur vie, c'était en Nouvelle-Zélande. ©queereyeweddings.com.

L’agence d’organisation de mariages Queer Eye Weddings, créée dès septembre 2013, constate que la moitié de ses clients viennent de l’Australie voisine, où le mariage gay reste illégal.

Rawa Karetai, président du collectif Rainbow Wellington, souligne quant à lui l’effet positif du mariage homo sur l’adoption homoparentale, alors qu’il était auparavant plus difficile d’adopter des enfants pour les couples gays et lesbiens simplement pacsés.

Le pacs (union civile) attire désormais plus de couples hétéros que de couples homos. Sur dix couples pacsés, huit étaient homos entre 2005 et 2013, contre seulement quatre en 2014 et trois en 2015. Autrement dit, selon les chiffres de Statistic New Zealand, pas moins de sept pacs sur dix contractés l’an dernier étaient des pacs hétéros.

Le nombre de pacs hétéros (oui, hétéros) a presque chuté de moitié après l’entrée en vigueur de la loi sur le mariage homo en août 2013. On n’a ainsi dénombré que 39 pacs hétéros en 2015. Le nombre de pacs homos a été divisé par dix, soit 18 pacs homos en 2015 contre 200 pacs par an entre 2005 et 2012.

Toujours en 2015, Statistic New Zealand a recensé 438 mariages et pacs homos, soit 17,7 % du total. Près de la moitié des couples gays ou lesbiens qui se sont mariés ou pacsés en 2015 résident à l’étranger.

Et les divorces gays ? Les statistiques ne sont applicables que pour les couples dont au moins l’un des deux membres réside en Nouvelle-Zélande (cf. supra). Pour l’instant, l’agence néo-zélandaise des statistiques ne livre aucun chiffre spécifique aux divorces des couples gays et lesbiens.

Chez les hétéros, 36 % des couples néo-zélandais qui se sont mariés en 1990 ont déjà divorcé. Verra-t-on plus d’un tiers des couples homos mariés en 2015 divorcer d’ici 2040 ? Pour le savoir, il suffira de lire le blog gay de MensGo en 2040.

Philca / MensGo
Source principale : RNZ, 19 août 2016.
Autres sources : Statistic New Zealand (mariages, pacs et divorces en 2015), 4 mai 2016.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *