Gay Pride 2016 historique à Montréal

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Gay Pride 2016 historique à Montréal

(Blogmensgo, blog gay du 18 août 2016) La semaine de la Gay Pride montréalaise, ou Fierté Montréal Pride selon sa dénomination officielle, s’est conclue par un défilé de tous les records, le 14 août 2016, dans les rues de la plus grande ville du Québec. Des records quantitatifs (nombre de participants et de spectateurs) pour cette dixième édition, mais aussi et surtout qualitatifs (personnalités politiques participantes, à commencer par le Premier ministre canadien Justin Trudeau).

Selon les chiffres officiels, pas moins de 5.498 personnes ont marché dans le cortège qui défilait devant 302.000 spectateurs. On a dénombré aussi des milliers de poings levés : les sons, les animations et les mouvements se sont arrêtés à 14 h 30 précises, pendant trois minutes, et beaucoup ont alors choisi de lever le poing en mémoire des victimes de la tuerie d’Orlando. Le 12 juin 2016, un homme armé avait tué 49 personnes dans une discothèque gay, le Pulse.

On peut se faire une idée plus précise de ces minutes de silence – et de la diversité dans l’homo-généité – à travers la superbe vidéo ci-dessous, signée Le Sac de Chips :

Au-delà des chiffres, le défilé 2016 peut s’enorgueillir d’une qualité de la représentation politique sans précédent. C’est la première fois qu’en cours de mandat, le chef d’État ou de gouvernement d’un pays du G7 prend part au cortège officiel. Il s’agissait en l’occurrence de Justin Trudeau, devenu Premier ministre du Canada le 4 novembre 2015. Trudeau avait participé aux précédentes éditions de Fierté Montréal Pride, cette fois-ci en tant que député de Papineau, une circonscription électorale de Montréal. C’est d’ailleurs la première fois qu’un chef de gouvernement canadien en exercice participe à des Gay Prides.

Justin Trudeau et le drapeau arc-en-ciel

Justin Trudeau à Fierté Montréal, telle La Liberté guidant le peuple (LGBT) d'Eugène Delacroix. ©CPM/Adam Scotti.

Justin Trudeau ne s’est pas contenté d’une brève apparition en tête de cortège. Il a aussi brandi un drapeau arc-en-ciel à plusieurs reprises, arborant de surcroît une chemisette verte, la couleur officielle du millésime 2016. En juillet 2016, le Premier ministre avait fait acte de présence aux Gay Prides de Toronto et Vancouver, mais d’une manière moins ostensible.

« Ce défilé est l’opportunité de réfléchir au travail qui nous reste à accomplir et, en 2016, il en reste encore à faire pour s’assurer d’entendre les voix de la communauté gaie. »
Justin Trudeau, Premier ministre du Canada

Justin Trudeau

Justin Trudeau. Le Premier ministre canadien est grand, beau, souriant, athlétique et hyper friendly. ©CPM/Adam Scotti.

Plusieurs membres du gouvernement canadien ont, eux aussi, pris part au défilé. Ils marchaient derrière leur leader, en compagnie de représentants de tous les partis politiques canadiens ainsi que de Philippe Couillard, Premier ministre de Québec. Sylvain Gaudreault, ouvertement homosexuel et chef par intérim du Parti québécois, était là au nom de sa formation politique et à titre personnel.

Ci-dessous, un long reportage sur Fierté Montréal Pride 2016 :

Error: Invalid URL!

Denis Coderre participait au défilé en tant que maire de Montréal. La métropole envisage selon lui d’inclure aux célébrations du 375e anniversaire de Montréal, en 2017, des excuses officielles pour les persécutions policières subies par les personnes homosexuelles jusque dans les années 1990. La ville de Toronto a déjà présenté des excuses publiques en juin 2016.

Justin Trudeau envisagerait par ailleurs d’annuler toutes les sanctions prises avant 1969 à l’encontre des homos en raison de leur orientation sexuelle.

Le prochain millésime aura pour dénomination officielle Fierté Canada Montréal 2017 (les festivités dureront une dizaine de jours, du 11 au 20 août 2017). La Gay Pride ne sera donc plus seulement montréalaise et québécoise, mais pancanadienne, ce qui accrédite la double éventualité d’une amnistie – ou annulation de peines – rétroactive et d’excuses publiques officielles.

Ci-dessous, le teaser officiel – ou aguiche officielle, comme disent les Québécois – de Montréal Pride 2016. Pour les images et aussi pour la bande-son mesmérisante :

La situation préoccupante des droits LGBT dans de nombreux pays n’a pas été oubliée pour autant. Sur les 143 chars – ou contingents, selon la terminologie festive québécoise – présents, le défilé a été ouvert d’une manière très symbolique par le char d’Arc-en-ciel d’Afrique.

Parmi les autres personnalités en vue, la chanteuse Lara Fabian a donné un concert spécial Fierté Montréal. Le millésime 2016 avait pour invités d’honneur un couple de Montpellier, Vincent et Bruno Boileau-Autin, les premiers gays à s’être mariés légalement en France.

Philca / MensGo
Source principale : RTS du 14 août 2016.
Autres sources : toute la presse du 14 août 2016, dont journaldemontreal.com, lapresse.ca et montrealgazette.com.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *