Conférence sur le sida à Durban du 18 au 22 juillet 2016

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Conférence sur le sida à Durban du 18 au 22 juillet 2016

(Blogmensgo, blog gay du 18 juillet 2016) C’est du 18 au 22 juillet 2016 que se tient à Durban, en Afrique du Sud, la 21e conférence internationale sur le sida. Organisé par l’International Aids Society, l’événement a lieu dans un contexte moins optimiste que l’an dernier.

Pas moins de 500 sessions et communications figurent au programme de l’édition 2016. Mais les 18 000 chercheurs, décideurs, séropos et participants attendus sur place constatent sinon un rebond de la pandémie, du moins une décélération plus lente que prévu.

Conférence Aids 2016

Bienvenue, mais dans un contexte plus tendu qu'en 2015. ©Aids2016.org/Abhi Indrarajan.

Un rapport de l’Onusida prévient en effet que non seulement le nombre de nouvelles infections au VIH/sida ne baisse plus depuis cinq ans à l’échelle mondiale, mais que de surcroît le chiffre des nouvelles contaminations a augmenté de 57 % pour l’Europe de l’Est et l’Asie centrale entre 2010 et 2015.

L’autre grande menace dont s’alarme l’Onusida, c’est que les pays donateurs ont fortement diminué leur contribution globale au financement de la lutte contre le VIH/sida.
Le total des financements est passé de 8,6 milliards de dollars en 2014 à 7,5 milliards en 2015, soit un recul supérieur à 10 %. Le constat est d’autant plus inquiétant que cette diminution concerne treize des quatorze principaux pays donateurs.

Enfin, les récentes mesures édictées par la Russie risquent de provoquer un pic de nouvelles infections. Ces mesures visent officiellement soit à considérer certaines ONG financées par l’aide internationale comme des « agents de l’étranger », donc à interdire ou limiter leur action, soit à lutter contre toute forme supposée de « promotion de l’homosexualité », le périmètre de ce « délit » englobant les efforts d’information et de prophylaxie relatives au VIH/sida.

Comme lors des précédentes conférences, l’association britannique Aidsmap offre un suivi rédactionnel complet, multilingue et gratuit. On peut notamment s’inscrire pour recevoir un bulletin quotidien dans la langue de son choix (français, anglais, italien, espagnol, portugais ou russe). Un site web, une appli, un blog, un flux RSS et diverses innovations techniques complètent le dispositif mis en place par Aidsmap.

La canicule m’oblige à abréger ici cet article – en songeant que la chaleur de Durban est bien plus supportable qu’ici.

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *