Une Gay Pride 2016 pas comme les autres à Fribourg

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Une Gay Pride 2016 pas comme les autres à Fribourg

(Blogmensgo, blog gay du 29 juin 2016) Le millésime 2016 de la Pride romande a mis la ville de Fribourg dans une agitation peu ordinaire. La ville suisse était pavoisée aux couleurs de l’arc-en-ciel et le défilé du 25 juin fut ô combien festif et coloré, mais trois éléments peu ordinaires lui ont conféré une dimension très spéciale.

Environ 5.000 personnes ont pris part au cortège devant quelque 2.500 spectateurs. Des chiffres en repli par rapport aux éditions précédentes, pour cause de climat capricieux – une forte averse, juste avant la parade, avait incité les moins téméraires à rester au sec.

Affiche Pride Fribourg 2016

Une des affiches de la Pride 2016 à Fribourg. ©Fribourgpride.ch.

« Vive les différences », tel était le slogan du millésime 2016. La parade s’y sera conformée d’une manière parfois inattendue.

Le cortège comptait bien sûr son lot d’habitués, à commencer par plusieurs délégations d’entreprises ou de partis politiques (Jeunesse socialiste, La Poste, etc.), des personnes déguisées (par exemple des drag-queens et les Sœurs de la perpétuelle indulgence) et des représentants de clubs associatifs ou sportifs.

Plus original, des gens masqués faisaient ouah ouah (il s’agissait de fétichiste du chien) et des motards gays faisaient vroum vroum (sur leur Harley Davidson). Une secte fondamentaliste avait annoncé son intention d’organiser une contre-manifestation aux abords du défilé. Les ultracathos n’ont finalement pas terni la fête, car les participants les ont peut-être pris pour des sympathisants de la cause LGBT.

La délégation la plus inattendue se composait de quatre personnes, toutes membres de l’association Alliage (article). Une association LGBT, oui, mais dont les membres résident à Eben-Hézer, une institution pour personnes handicapées. Des gens dont l’homosexualité est parfois d’autant plus stigmatisée que ces personnes sont aussi en situation de handicap.

La Pride 2016 de Fribourg, quelques semaines après le drame, aura aussi rendu un hommage émouvant aux victimes de la tuerie d’Orlando (notre article). Une cérémonie spéciale a par ailleurs distingué Barbara Poma, propriétaire du Pulse et militante LGBTQ.

Philca / MensGo
(via toute la presse suisse, dont RTS du 25 juin, Le Matin et 24 Heuresdu 26 juin 2016)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *