L’Irlande a célébré 91 mariages homos en 2015

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

L’Irlande a célébré 91 mariages homos en 2015

(Blogmensgo, blog gay du 21 avril 2016) Les statistiques irlandaises définitives pour l’année 2015, publiées le 15 avril 2016, établissent que 47 couples gays et 44 couples lesbiens se sont mariés en 2015. Soit un total de 91 couples homos qui ont contracté mariage entre le 16 novembre et le 31 décembre 2015.

Les chiffres du Central Statistics Office (CSO) pour l’année 2015 mentionnent 250 pacs gays et 126 pacs lesbiens, soit un total de 376 pacs (intitulés civil partnerships ou partenariats civils) entre couples de même sexe.

statistiques mariage homo en Irlande en 2015

22.025 mariages en 2015, dont 91 entre personnes de même sexe. ©CSO Ireland.

Les 91 mariages gays et lesbiens sont à comparer au nombre total de 22.025 mariages célébrés sur l’ensemble de l’année civile.
(En revanche, aucun divorce gay ou lesbien ne semble avoir été prononcé en 2015.)

Si l’on comparait le nombre des mariages homos et celui des pacs homos sur une durée identique (donc en multipliant le nombre de mariages par sept), on obtiendrait théoriquement 637 mariages pour 376 pacs, soit presque deux fois plus de mariages. À noter que la chronologie du pacs et celle du mariage ne se chevauchent pas : plus aucun pacs n’a été célébré dès lors que le mariage gay est entré en vigueur. Les couples pacsés peuvent transformer automatiquement leur pacs en mariage, mais la loi ne les y oblige pas.

La comparaison théorique n’est pas forcément pertinente, puisque d’une part des couples de même sexe ont préféré attendre la légalisation du mariage sans se pacser préalablement, et d’autre part l’entrée en vigueur du mariage gay et la proximité des fêtes de fin d’année ont suscité une vague relative de « mariages de Noël ».

Trois quarts des pacs homos (78,2 %) ont été célébrés en 2015 dans la province du Leinster et deux tiers des cérémonies (66 %) ont eu lieu dans la région de Dublin.

À noter que la différence d’âge est plus importante chez les pacsées (de un à quatre ans dans 52,4 % des cas) que chez les pacsés (même écart dans 37,6 % des cas).

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *