La Suède et le Royaume-Uni, pays les plus gay-friendly selon Spartacus

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

La Suède et le Royaume-Uni, pays les plus gay-friendly selon Spartacus

(Blogmensgo, blog gay du 29 mars 2016) Le Spartacus Gay Travel Index 2016 classe la Suède et le Royaume-Uni à la première place ex æquo des pays les plus LGBT-friendly du monde. L’Iran et la Somalie occupent la dernière position ex æquo de ce classement où figurent 194 pays et entités.

Pourquoi la Suède, pourquoi le Royaume-Uni ? Et pourquoi l’Iran, pourquoi la Somalie ? Le classement de Spartacus repose sur un total de 14 critères répartis en trois catégories.

tableau Spartacus

Suède et Royaume-Uni en tête… ©Spartacus.

La catégorie verte, notée de 0 à +3 selon les critères, relève les éléments strictement positifs : lois antidiscrimination, mariage/pacs, adoption, marketing LGBT et âge de la majorité sexuelle identique à celle des hétéros.

La catégorie orange, notée de -2 à 0, étudie des paramètres négatifs tels que l’influence de la religion, les restrictions de voyage aux séropos, les lois homophobes, l’illégalité de l’homosexualité, l’interdiction des Gay Pride et l’hostilité de la population.

Enfin, la catégorie rouge, notée de -5 à 0, tient compte des poursuites judiciaires, des meurtres des peines capitales à l’encontre des personnes LGBT.

Seuls la Suède et le Royaume-Uni obtiennent un total de 9 points. Parmi les sept entités classées troisièmes ex æquo, la France apparaît deux fois, puisque la Réunion figure dans le classement (de même par exemple que la Nouvelle-Calédonie, 15e ex æquo). La notation peut se discuter, puisque le classement ne pénalise pas la France pour sa très homophobe « manif pour tous » relayée complaisamment par les médias.

tableau Spartacus

Les mauvais élèves ne manquent pas, hélas ! ©Spartacus.

Dans les profondeurs du classement, le Sénégal, dont on a parlé récemment à plusieurs reprises sur ce blog, pointe en 162e position. Nul doute que le Sénégal va bientôt régresser dans le classement de Spartacus, puisque l’on y prépare – dans un climat particulièrement haineux – une nouvelle loi sévèrement homophobe.

Plusieurs pays ne figurent pas dans le classement principal, par manque de données objectives. Mais tous ces pays, à l’image du Tchad, du Niger et du Mali, ont reçu des notes largement négatives.

Les 50 États des États-Unis font par ailleurs l’objet d’un classement spécifique où la Californie, le Massachusetts et New York l’emportent à égalité, avec 6 points chacun. Les quatre premiers États (en y incluant le Colorado) obtiennent tous le maximum possible sur les critères positifs. C’est l’hostilité d’une partie de la population qui fait perdre un point au Colorado.

Le Mississippi arrive bon dernier du classement étatsunien avec -2 points, juste derrière l’Alabama et la Caroline du Nord (-1 point).

Les données faisant l’objet du classement annuel de Spartacus sont à jour jusqu’au 17 février 2016. Spartacus promet des mises à jour périodiques sans toutefois en préciser la fréquence. Le classement s’appuie sur diverses sources relatives aux droits LGBT (notamment l’International lesbian, gay, bisexual, trans and intersex association, Ilga), aux droits de l’homme, au VIH/sida, etc.

Philca / MensGo
(via Liligo du 29 mars 2016)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *