La France crée un ministère des Familles

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

La France crée un ministère des Familles

(Blogmensgo, blog gay du 4 mars 2016) Le Journal officiel du 4 mars 2016 confirme une annonce du chef de l’État visant à transformer le ministère de la Famille en ministère des Familles. Donc toutes les familles, y compris celles avec deux papas ou deux mamans.

Logo ministère des familles

André Gide (« Familles, je vous hais ! ») écrirait-il, aujourd'hui, « Famille, je vous aime ! » ?

Dans une interview publiée la veille, le président François Hollande déclarait ceci :

« Et si j’ai voulu le mariage pour tous, c’est bien pour donner à tous la possibilité de former une famille, au-delà des questions de genre. Je vous annonce d’ailleurs que je vais corriger cet intitulé de “ministère de la Famille” au profit de “ministère des Familles”, afin de les reconnaître toutes, les recomposées, les monoparentales, de même sexe. »

Laurence Rossignol conserve son portefeuille ministériel. Celle qui était secrétaire d’État chargée de la Famille depuis avril 2014, puis ministre de la Famille depuis le 11 février 2016, devient donc ministre des Familles à compter du 4 mars 2016.

Le site web du ministère a aussitôt modifié sa propre dénomination. En revanche, on y continue d’y accéder par l’URL famille-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr, car la redirection depuis familles-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr n’était pas encore effective au moment où j’écrivais cette ligne.

Cette nouvelle dénomination reprend une suggestion formulée par Dominique Bertinotti, qui fut ministre déléguée à la Famille avant que Laurence Rossignol ne lui succède à ce poste. Dominique Bertinotti semblait avoir, du moins à titre personnel, des opinions beaucoup plus progressistes en matière de droits LGBT que celles de son gouvernement (notre article). Selon elle, un ministère des Familles offre une formulation plus inclusive et tient compte de ce qu’au moins une famille sur cinq ne correspond plus à la définition traditionnelle (un homme et une femme).

Certains ont cru voir dans l’intitulé complet du portefeuille de Laurence Rossignol (« ministère des Familles, de l’Enfance et du Droit des femmes ») une similitude avec la devise de l’État français pendant l’occupation allemande en 1940-1944 (« Travail, Famille, Patrie »). François Hollande récuse toute idée de ce genre, précisant aussitôt que la droite n’est aucunement dépositaire du concept de famille.

Et le chef de l’État de préciser :

« Ce qui est réactionnaire, c’est de considérer qu’il n’y aurait qu’un seul et unique modèle familial. »

Un collectif homophobe, rigide comme un roc, a dénoncé le changement d’appellation du ministère.

Le gouvernement annonce par ailleurs qu’il va prendre en compte, dans le calcul des pensions de réversion, les années de pacs homo avant le mariage. Cette mesure plus favorable vise à compenser le fait que le mariage gay n’est légal en France que depuis mai 2013.

La prise en compte des années de pacs est, en revanche, exclue pour les couples gays et lesbiens non mariés ou qui se seront mariés après le 31 décembre 2014.

Philca / MensGo
(via Le Figaro du 2 mars [mariage] et toute la presse française du 4 mars 2016, dont Le Monde et France Bleu)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *