L’île de Man s’oriente vers la légalisation du mariage gay

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

L’île de Man s’oriente vers la légalisation du mariage gay

(Blogmensgo, blog gay du 25 janvier 2016) La House of Keys (chambre basse du Parlement) de l’île de Man va examiner, en février 2016, un projet de loi visant à légaliser le mariage homosexuel. À l’issue d’une consultation publique dont les résultats ont été publiés le 22 janvier 2016, les opinions en faveur du mariage entre personnes de même sexe sont majoritaires.

Le Conseil des ministres a organisé, du 15 octobre au 13 novembre 2015, une consultation publique sur l’éventuelle légalisation du mariage pour les couples de même sexe à travers une loi spécifique et diverses modifications de l’actuelle loi de 1984 sur le mariage. Sur 176 réponses obtenues, 90 y sont favorables, 76 défavorables et 10 sans avis particulier.

Réponse du gouvernement de l'île de Man

Un gouvernement plutôt friendly… ©Gov.im

Le Premier ministre Allan Bell compte soumettre le texte à la représentation parlementaire en février 2016. Le chef du gouvernement n’a précisé ni à quelle date exacte le texte serait présenté aux parlementaires, ni combien de temps dureront les débats, ni quand aura lieu l’adoption définitive de la nouvelle loi. En revanche, il a souligné que cette future loi sur le mariage homo serait calquée sur celle que l’Angleterre et le pays de Galles ont adoptée en 2013.

Le Conseil des ministres rappelle que le mariage gay a été légalisé dans trois pays du Royaume-Uni (Angleterre, Écosse et pays de Galles), que Jersey s’apprête à faire de même (texte adopté en décembre 2015 par 37 voix contre 7). Quant à l’Irlande, les électeurs eux-mêmes ont plébiscité le mariage homo par le référendum du 22 mai 2015.

Carte de l'île de Man

L'île de Man, nouveau paradis LGBT ? ©Manngis.

Les réponses (texte complet) à la consultation populaire dans l’île de Man ont livré des avis bien arrêtés, tant chez les partisans du mariage gay que chez ses opposants. Les répondants étaient des particuliers, des associations et des organisations de toute nature, y compris deux organisations LGBT et sept entités religieuses.

Le gouvernement a systématiquement répondu à chaque groupe de remarques, critiques, questionnements et arguments, qu’ils soient favorables ou hostiles au mariage gay et lesbien. Des réponses qui, malgré quelques formulations diplomatiques, ont une tonalité résolument friendly, comme l’atteste la copie d’écran fournie dans cet article. J’espère que le texte reproduit est lisible. Si l’image est illisible en voici un résumé : non, le mariage homo ne va pas saper l’institution du mariage, ni sa signification, ni les valeurs familiales ; oui, les couples de même sexe peuvent – aussi bien que les couples hétéros – élever des enfants avec amour.

Philca / MensGo
(via IoMToday du 22 janvier et Energy FM du 25 janvier 2016)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *