Michel Galabru (1922-2016), RIP

Michel Galabru (1922-2016), RIP

(Blogmensgo, blog gay du 6 janvier 2016) En regardant hier soir une émission ou apparaissait l’ex-footballeur Lilian Thuram, je n’ai pu m’empêcher de dresser un vague parallèle avec l’acteur Michel Galabru, mort le 4 janvier 2016 à l’âge de 93 ans.

Thuram et Galabru sont de vrais polémistes et de faux provocateurs. Ils adorent choquer les cons. Et ils y réussissent fort bien, en se faisant passer pour des imbéciles alors qu’ils sont de vrais intellos, mais aussi en multipliant les déclarations toutes en humour décalé et en sagesse à rebrousse-poil.

Affiche Michel Galabru

Dans l’émission d’hier, Thuram expliquait ne pas être choqué par un homophobe qui lui exprime son homophobie (Thuram donnait l’exemple du racisme, mais le principe reste le même), car après l’avoir entendu il lui démonte le mécanisme de son homophobie et lui rejette la stupidité de ses propos en pleine face.

De même Galabru aimait-il brouiller les pistes en se faisant passer pour un adversaire du mariage (lui qui se maria deux fois par amour) et pour un pour un beauf homophobe (lui qui était notoirement friendly).

D’où sa phrase fameuse reproduite en photo, où Galabru disait :

« Je suis favorable au mariage homosexuel. Je ne vois pas pourquoi on devrait épargner quelqu’un parce qu’il est homo. »

Interviewé en direct au journal télévisé, Galabru avait naguère choqué en disant s’être fourvoyé dans des films où « ils étaient tous pédés ». Une manière bien à lui de pratiquer l’humour, donc avant tout un second degré que les bien-pensants prenaient au premier degré.

Michel Galabru était surtout connu, à l’étranger, pour son incarnation d’un député ultraconservateur dans La cage aux folles. Avec lui – et après Ugo Tognazzi et Michel Serrault – disparaît le dernier des principaux acteurs du film – ou plutôt du navet signé Édouard Molinaro, d’après la pièce de théâtre éponyme de Jean Poiret.

Le grand public français se souvient surtout de Galabru dans La cage aux folles et dans la série du « Gendarme de Saint-Tropez » (avec Louis de Funès). Mais Galabru avait joué aussi dans beaucoup d’autres navets !

En revanche, peu de gens savent qu’il fut avant tout un immense acteur de théâtre. C’est pour mieux assouvir sa passion du théâtre qu’il acheta ou fit construire des salles de théâtre, créa un festival spécialisé et enseigna l’art dramatique pendant des lustres.

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *