Yagg recherche des donateurs pour survivre

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Yagg recherche des donateurs pour survivre

(Blogmensgo, blog gay du 9 novembre 2015) Dans une lettre du 7 septembre adressée à ses lecteurs, Yagg lance de nouveau un appel à la générosité financière. Il en va de sa survie, explique le portail et magazine LGBT français.

Site Yagg

Yagg milite pour la PMA et recherche 3.000 abonnés (capture d'écran)

Yagg a négocié, cet été, un apport d’argent frais avec un investisseur dont l’identité n’a pas été rendue publique. L’échec des négociations a pour double conséquence de freiner un éventuel rebond de Yagg et même de compromettre sa survie.

« Yagg est en danger de devoir s’arrêter, faute de moyens suffisants pour payer les charges de fonctionnement et les salaires. […] Le danger de fermeture est imminent. »
L’équipe de Yagg

D’où un appel aux dons et aux abonnements afin de « passer ce cap difficile ».

La lettre ne divulgue pas l’objectif chiffré de cet appel à l’aide, mais le site du magazine mentionne d’une manière très visible un objectif de 3.000 abonnements. Soit le même chiffre qu’annoncé cet été (cf. notre article du 25 juillet 2015).

Yagg objectif chiffré

Pour la survie, un seul objectif : 100 % (capture d'écran).

Yagg avait atteint 46 % de son objectif à fin juillet 2015. Aujourd’hui 9 novembre 2015, l’objectif est rempli à 61 %. Les gens peuvent s’abonner soit au mois, soit à l’année, soit au biennium. Avec tarifs dégressifs et cadeaux bonus pour les abonnements, et déductions fiscales partielles pour les dons.

L’appel aux abonnements et aux dons est assorti d’une opération vérité sur les salaires et les charges. Où l’on apprend que chez Yagg, les frais structurels cumulés (locatifs, informatiques, commerciaux et administratifs) atteignent 4.400 € par mois, tandis que les cinq personnes employées à temps complet « perçoivent des salaires compris entre 1,2 et 1,4 fois le smic ».

L’appel au secours de Yagg ne précise ni la date à laquelle l’objectif de 3.000 abonnements devra être atteint, ni combien de temps cela lui permettra de survivre, ni à quel taux de réabonnement il faudra parvenir pour continuer l’aventure.

Nous présentons à Yagg tous nos vœux confraternels de prompt rétablissement.

Philca / MensGo
(via newsletter Yagg du 7 novembre 2015)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *