La Gay Pride de Montréal réunit près de 300.000 personnes

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

La Gay Pride de Montréal réunit près de 300.000 personnes

(Blogmensgo, blog gay du 19 août 2015) Quelque 290.000 personnes ont assisté, le 16 août 2015, à la Gay Pride de Montréal. Un record d’affluence au terme d’une semaine LGBT placée sous le double signe du beau temps – en seconde partie de semaine – et d’un arc-en-ciel à dominante jaune.

Ci-dessous, le défilé du 16 août à travers un reportage en son direct non commenté :

C’est la neuvième fois que le « défilé de la fierté Montréal 2015 », dénomination officielle de la parade LGBT ou Gay Pride de Montréal, mettait la métropole québécoise dans tous ses états festifs. Malgré un partenaire principal – le Viagra – aux couleurs bleues, l’événement avait pour slogan « Notre drapeau, notre énergie : jaune ».

La couleur jaune symbolise « le soleil, l’énergie et la lumière ». Ça tombe bien, les trois ingrédients étaient ostensiblement présents lors du défilé.

L’édition 2015 aura vu parader 3.200 personnes réparties en 127 « contingents » officiels (groupes ou véhicules festifs), soit bien plus que les 72 contingents qui secouèrent Montréal de sa torpeur hétéro il y a cinq ans (cf. notre article du 16 août 2010). Après le défilé, 51.000 personnes ont participé à un concert dansant. Et la veille, 90.000 personnes avaient pris part à une « journée communautaire » LGBT.

Jamais le public n’était venu aussi nombreux, selon les organisateurs, tant pour la semaine LGBT que pour le défilé proprement dit. Pas moins de 500.595 personnes – estimation officielle en chiffres cumulés – auront participé à cette semaine pas comme les autres.

Au-delà de l’aspect revendicatif ou festif, les organisateurs insistent aujourd’hui sur les retombées touristiques directes de ces manifestations.

On ne mentionnera pas les têtes d’affiche québécoises, dont la notoriété ne dépasse que rarement le périmètre de la Belle Province.
Signalons toutefois que la coprésidence de l’édition 2015 était confiée à Anna Sharyhina, directrice de la Gay Pride ukrainienne de Kiev (la KyivPride 2015 ayant subi des violences homophobes) et à Candis Cayne, artiste et performeuse trans étatsunienne.

Le message était donc à la fois clair et double : solidarité avec les personnes LGBT opprimées à l’étranger et rappel que dans LGBT il y a T comme trans.
On profite de l’occasion, une fois n’est pas coutume, pour adresser un salut chaleureux – mais pas caniculaire – spécifiquement aux personnes TQI du sigle LGBTQI.

Philca / MensGo
(via toute la presse québécoise du 16 août 2015, dont Journal de Montréal et 24 Heures Montréal)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *