Mariage gay : le Parlement de Nouvelle-Galles-du-Sud milite pour un vote fédéral

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Mariage gay : le Parlement de Nouvelle-Galles-du-Sud milite pour un vote fédéral

(Blogmensgo, blog gay du 24 juin 2015) La chambre basse du Parlement de Nouvelle-Galles-du-Sud a voté à l’unanimité, le 24 juin 2015, en faveur d’une motion incitant le gouvernement fédéral à accepter un vote libre concernant le mariage entre personnes de même sexe. Le Parlement fédéral est saisi d’une proposition de loi sur le mariage gay, mais la coalition au pouvoir exige de ses députés qu’ils votent contre le texte.

Alex Greenwich, un député gay très persuasif

Alex Greenwich. Le député gay de Sydney a su se montrer persuasif. ©AlexGreenwich.com.

La motion était présentée en Nouvelle-Galles-du-Sud par Alex Greenwich, député indépendant de Sydney et homosexuel assumé. Il invite ainsi le Premier ministre australien Tony Abbott et son Parti libéral à ne plus faire obstacle à un vote parlementaire sur le sujet.

Conservateur et catholique, Abbott refuse depuis des années tout référendum ou vote parlementaire sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. De même le Premier ministre fédéral s’efforce-t-il d’imposer ses vues en la matière aux députés de son parti.

La coalition au pouvoir en Australie refuse officiellement toute avancée friendly, alors même que le nombre d’États et de députés favorables à un tel vote ne cesse d’augmenter. Y compris des élus de la coalition au pouvoir, à l’image de Mike Baird, le Premier ministre de Nouvelle-Galles-du-Sud.

De plus, a rappelé Alex Greenwich, les trois quarts de la population australienne sont favorables à la légalisation du mariage gay selon des sondages de l’institut Crosby Textor : 72 % au niveau national en juillet 2014 et 75 % en Nouvelle-Galles-du-Sud.

Au moins quatre députés de Nouvelle-Galles-du-Sud – dont Alex Greenwich – sont ouvertement homosexuels.

L’Assemblée législative du Territoire de la capitale fédérale et le Sénat fédéral ont fait savoir qu’ils soutenaient des motions similaires appelant à la liberté de vote pour les députés de la coalition au pouvoir.

Le 1erjuin 2015, Bill Shorten, chef du Parti travailliste (opposition), avait déposé sur le bureau de la chambre basse du Parlement fédéral une proposition de loi visant à légaliser le mariage entre personnes de même sexe. C’est contre ce texte que Tony Abbott veut imposer ses propres vues aux députés de la coalition au pouvoir.

Mais déjà, plusieurs voix suggèrent que la légalisation du mariage homo fasse l’objet d’une nouvelle proposition de loi devant le Parlement fédéral. Laquelle serait alors sponsorisée par des députés de tout bord, c’est-à-dire issus de la coalition au pouvoir comme de l’opposition. Parmi les personnalités favorables à une telle idée, on remarque le nom de Christine Forster – la propre sœur, lesbienne, du Premier ministre Tony Abbott.

Philca / MensGo
(via Gay News Network et The Sydney Morning Herald du 24 juin 2015)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *