L’Argentine offre le changement de sexe aux trans

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

L’Argentine offre le changement de sexe aux trans

(Blogmensgo, blog gay du 1er juin 2015) Les personnes transsexuelles, transgenres ou travesties peuvent désormais bénéficier gratuitement d’une chirurgie de réassignation sexuelle ou d’un traitement hormonal spécifique. Le décret 903/2015, entré en vigueur le 29 mai 2015, donne ainsi toute sa substance à l’article 11 de la loi de mai 2012 sur l’identité de genre.

Ci-dessous, le texte intégral du décret paru au Journal officiel.

La nouveauté porte sur la prise en charge intégrale des soins par le régime obligatoire (c’était déjà le cas) mais aussi et surtout par les hôpitaux publics, les cliniques privées et les mutuelles, qui profitaient d’un vide juridique pour se défiler.

Les soins concernent tant le passage d’une identité homme vers femme (MTF) ou femme vers homme (FTM) que les moyens médicamenteux et chirurgicaux pour y parvenir. Les opérations prises en charge incluent en particulier l’ablation des seins (masectomie), du vagin (vaginectomie) et du pénis (pénectomie), et la construction de tous les éléments constitutifs de la nouvelle identité (ajout d’un pénis et d’un urètre, ou d’un vagin et d’un canal urinaire, agrandissement du buste…).

Comme le stipulait la loi votée il y a trois ans (cf. notre article) toute personne majeure peut changer de sexe afin de faire correspondre son identité physiologique et administrative avec son propre ressenti.

Et contrairement à ce qui se pratique dans d’autres pays, l’Argentine n’impose ni une stérilisation, ni un avis médical préalable, ni une procédure judiciaire, ni un suivi psychiatrique.

La Fédération argentine LGBT (FALGBT) et l’Association des personnes travesties, transsexuelles et transgenres d’Argentine (Attta) se sont réjouies de l’entrée en vigueur du décret. Grâce à ce texte, les personnes trans sont désormais considérées comme « des citoyens à part entière » et l’Argentine fait « un nouveau pas vers l’égalité réelle » de tous les citoyens.

L’Argentine est le deuxième pays latino-américain – après l’Uruguay – ayant légalisé le libre choix du « sexe administratif » par les administrés eux-mêmes. Mais l’Argentine est le premier pays latino-américain à financer intégralement le changement de sexe.

À noter aussi que l’Argentine fut aussi le premier pays d’Amérique latine à légaliser le mariage homosexuel (cf. notre article du 18 juillet 2010).

Philca / MensGo
(via L’Express du 1er juin 2015)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *