Une personne transgenre élue maire de Raigarh (Inde)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Une personne transgenre élue maire de Raigarh (Inde)

(Blogmensgo, blog gay du 5 janvier 2015) L’artiste transgenre Madhu Kinnar, 35 ans, a été élue maire de Raigarh le 4 janvier 2015. C’est la première fois qu’une personne transgenre est portée à la tête d’une municipalité indienne.
(Par souci de simplicité, j’écrirai transgenre dans cet article ; les journaux anglophones que j’ai consultés ne semblent pas faire de distinction entre transgender et transsexual.)

Ci-dessous, un très bref reportage avec interview, apparemment en hindi, de Madhu Kinnar (cliquer pour voir) :
http://bcove.me/8m7yyr1j

Madhu Kinnar appartient à la caste des « intouchables » (Dalits). Elle est née sous l’identité de Naresh Chauhan avant de devenir « eunuque » – selon la terminologie utilisée par certains médias indiens – et de s’appeler Madhu Kinnar.

C’est la première fois que Madhu Kinnar sollicitait les suffrages de ses concitoyens. Elle s’est présentée en partie à leur demande comme candidate indépendante, devançant de 4 357 voix le candidat du parti nationaliste au pouvoir, le BJP. La future maire a financé sa campagne électorale comme chanteuse et danseuse dans les trains de la ligne Howrah-Mumbai (Haora-Bombay).
(L’ancien maire, estampillé BJP, n’a pas été autorisé à se représenter par son parti, peut-être à cause de soupçons de corruption.)

L’élection de Madhu Kinnar s’inscrit dans le fil de timides avancées en faveur de la population LGBT en Inde. Mais l’homosexualité y reste théoriquement passible de prison.

Grâce à un arrêt de la Cour suprême en avril 2014, les personnes transgenres bénéficient en principe d’une reconnaissance officielle au titre d’un « troisième genre » auquel il convient d’octroyer le même traitement qu’aux deux genres traditionnels. Toujours en 2014, Padmini Prakashi est devenue la première personne transgenre à présenter le journal télévisé en Inde.

Il y aurait plusieurs centaines de milliers de personnes transgenres dans le pays. Nombre de ces personnes subissent toutes sortes d’humiliations : discrimination, mise à l’écart, prostitution, abus physiques ou sexuels.

Située dans l’État du Chhattisgarh, au centre-est de l’Inde, l’agglomération de Raigarh compte 149 991 habitants (chiffres de 2011). La municipalité elle-même revendique 137 097 habitants, soit presque un dixième de la population du district de Raigarh (1,49 million d’habitants).

Philca / MensGo
(via toute la presse du 5 janvier 2015, dont Le Figaro et Reuters)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *