Tim Cook sort du placard avec fierté et militantisme

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Tim Cook sort du placard avec fierté et militantisme

(Blogmensgo, blog gay du 30 octobre 2014) « Je suis fier d’être gay et je considère le fait d’être gay comme un des plus beaux cadeaux que Dieu m’ait faits. » C’est en ces termes que Tim Cook, patron d’Apple depuis 2011, a fait son coming out l’avant-veille de son cinquante-quatrième anniversaire.

Ci-dessous, une analyse par Bloomberg Businessweek de la manière dont Tim Cook a rendu publique son homosexualité. Le conseil d’administration d’Apple en a été informé et a pleinement soutenu la décision de Tim Cook.

 

Le CEO d’Apple est sorti du placard en signant une tribune le 30 octobre 2014 dans Businessweek. En choisissant cet hebdomadaire économique américain, Tim Cook s’exprime à la fois comme gay et comme dirigeant d’Apple.

Son homosexualité était un secret de polichinelle. « Beaucoup de collègues chez Apple savent que je suis gay, et cela semble ne faire aucune différence dans la manière dont ils me traitent. » Mais s’il ne niait pas son orientation sexuelle, il ne l’avait encore jamais publiquement reconnue (cf. notre article du 24 janvier 2011).

Alors pourquoi être sorti du placard et pourquoi l’avoir fait maintenant ? Parce que le besoin de faire œuvre utile pour la communauté l’emporte aujourd’hui sur la volonté de préserver son intimité, reconnaît Tim Cook. Cette farouche volonté de se préserver l’avait même « empêché de faire quelque chose de plus important » qu’une vie dans un placard.

Tim Cook admet qu’il a « bénéficié du sacrifice d’autrui » pour devenir ce qu’il est aujourd’hui, même si le fait d’être gay n’a pas toujours été facile à assumer. Il veut maintenant offrir ce que d’autres lui ont donné.
« Alors si le fait d’entendre que le patron d’Apple est gay peut aider quelqu’un à s’accepter, ou réconforter quelqu’un qui se sent isolé, ou inspirer des gens à revendiquer leur égalité, alors cela vaut bien un petit arrangement avec ma propre intimité. »

Tim Cook évoque les cas persistants de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle « dans une majorité d’États ». Discrimination en matière de travail, de logement, de droits administratifs ou successoraux.

Il l’écrit d’une manière plus implicite qu’explicite : c’est contre l’ensemble de ces discriminations et préjugés qu’il va se dresser. Non seulement Tim Cook est sorti du placard, mais il est devenu par la même occasion un gay militant.

Commentaire. Le plus difficile pour Tim Cook sera le choix… de la Gay Pride où – on l’espère – il défilera pour la première fois.

Le choix naturel serait San Francisco, non loin du siège d’Apple.
Pour ce natif d’Alabama, une Gay Pride dans le Grand Sud – où l’homophobie reste vivace malgré des avancées récentes – serait un choix plus militant.

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *