Paris 2014 : Fiertés pluvieuses, fiertés heureuses !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Paris 2014 : Fiertés pluvieuses, fiertés heureuses !

(Blogmensgo, blog gay du 28 juin 2014) Aujourd’hui samedi 28 juin, c’est le jour du grand bain. Bain de foule avec la Gay Pride parisienne et avec l’eau du bain en prime.

Affiche Gay Pride Paris 2014

La Marche des fiertés LGBT à Paris sillonnera Paris entre Luxembourg (place Edmond Rostand, dès 14 h) et République. Les participants pourront hurler « Paris, à nous deux (cent mille) ! »*** et les chars ne manqueront pas de tonitruer à qui mieux mieux. Sauf à 16 h 30, où trois minutes de silence s’empareront du cortège en mémoire des victimes du sida et pour montrer que la lutte contre la pandémie continue.
Donc, avec un itinéraire inédit cette année.
(*** C’était juste pour le calembour. Les organisateurs attendent plutôt un demi-million de personnes.)

Le slogan du millésime 2014 atteste que le militantisme a encore de beaux jours devant lui : « Nos vies, nos corps, nos familles, plus de droits pour toutes et tous ! »
Faut dire qu’à force de promesses non tenues, de pusillanimité voire de reculades, l’actuel gouvernement ne ménage pas ses efforts pour torpiller sa cote de popularité.
(Jamais pu me résoudre à écrire « plus de droits pour tou-te-s ». Cette manière d’écrire, soi-disant plus respectueuse de la diversité, relève surtout du charabia et de l’illisibilité, quand il ne s’agit pas d’un défaut de maîtrise de l’écriture.)

Bandeau Gay Pride 2014

Il aura fallu attendre une trentaine d’années pour assister à une grande première : l’hôtel de ville et plusieurs mairies d’arrondissement sont pavoisés aux couleurs arc-en-ciel, afin de saluer l’événement et d’éloigner les menaces de pluie.

Car il semble bien qu’un complot homophobie ait été ourdi par la météo. On prévoit un temps frais pour la saison et parsemé de gouttes d’eau. Tôt ce matin il faisait pourtant très doux – avant l’arrivée de la pluie.

La marraine de l’édition 2014 est l’auteure-compositrice interprète anglaise Tara McDonald. Ironie de l’histoire, le cortège s’élancera depuis un lieu qui jouxte… un « restaurant » McDonald’s. :mrgreen:

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *