GPA bientôt autorisée pour les gays en Israël

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

GPA bientôt autorisée pour les gays en Israël

(Blogmensgo, blog gay du 4 juin 2014) Le gouvernement israélien s’est prononcé, le 1er juin 2014, en faveur d’une future loi autorisant les célibataires et les couples homosexuels à bénéficier de la gestation pour autrui (GPA).

Ci-dessous, un minidoc sur la Gay Pride 2013 à Tel-Aviv.

Le Parlement israélien (Knesset) devra d’abord définitivement adopter une nouvelle loi dont le texte lui a été soumis dès janvier 2014 à l’instigation de Yael German, députée et ministre de la Santé du gouvernement Netanyahou. Une fois voté, ce texte permettra aux couples homosexuels et aux célibataires ayant au maximum 54 ans de recourir à la GPA pour un ou deux enfants. Les mères porteuses ne devront pas avoir plus de 38 ans et pourront être mariées.

Jusqu’à présent et depuis 1996, seules des femmes célibataires âgées de 36 ans au maximum peuvent être mères porteuses et seuls des couples hétérosexuels mariés ont le droit de recourir à la GPA. Les couples homosexuels souhaitant avoir des enfants sont pour l’instant obligés de trouver une mère porteuse en Inde ou en Thaïlande. Même si l’administration israélienne reconnaît la filiation, la procédure actuelle reste à la fois longue, coûteuse et discriminatoire à l’encontre des personnes LGBT.

Le nouveau texte de loi ouvre certes la GPA aux personnes homosexuelles, mais il pourrait cantonner de facto cette GPA aux pays étrangers. De plus, déplore la fondatrice de l’association Nouvelle Famille, Irit Rosenblum, dans cet article du Jerusalem Post, le nouveau texte de loi continuera d’imposer des procédures d’agrément d’une complexité vexatoire.

Au sein du gouvernement, trois partis de la coalition au pouvoir ont donné leur feu vert, dont le parti centriste et laïque Yesh Atid de la ministre German et le Likoud nationaliste et sioniste du Premier ministre Netanyahou. Les ministres du parti religieux Bait Yehudi se sont en revanche prononcés contre le texte et le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Liberman, s’est abstenu.

Le Bait Yehudi avait déjà formé un recours par l’intermédiaire Uri Ariel, ministre de la Construction et du Logement, connu pour ses positions notoirement homophobes. Le ministre, soutenu par des rabbins, prétextait une atteinte à la famille israélienne traditionnelle. L’option de Yesh Atid a donc prévalu face à celle de Bait Yehudi, après un combat politique de plusieurs mois.

Les voix des trois partis au pouvoir devraient être renforcées par celles du Meretz (gauche) et du Parti travailliste. L’adoption du texte à la Knesset semble donc en principe assurée, selon un calendrier qui reste à définir.

Profitons de l’occasion pour signaler que la prochaine Gay Pride de Tel-Aviv défilera le 13 juin 2014, à l’issue de la 16e Pride Week qui se tient cette année du 8 au 14 juin.
L’autre temps fort de la quinzaine, ce sera le festival international du film LGBT de Tel-Aviv qui a lieu du 7 au 16 juin dans la capitale économique d’Israël (programme).

Philca / MensGo
(via Le Monde du 3 juin 2014)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *