L’Afrique du Sud va protéger la population LGBTI

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

L’Afrique du Sud va protéger la population LGBTI

(Blogmensgo, blog gay du 2 mai 2014) Le gouvernement sud-africain a lancé, le 29 avril 2014, un programme visant à protéger les personnes LGBTI contre les violences et la discrimination. Les tribunaux puniront sévèrement les auteurs de violences homophobes, a prévenu Jeff Radebe, ministre de la Justice et du Développement constitutionnel.

Les mesures annoncées font suite à la création en 2011 d’un groupe de travail chargé de mettre au point une stratégie contre la discrimination et les violences homophobes en général, et en particulier contre les « viols correctifs ». Il s’agit là de viols en réunion perpétrés par des hommes sur des lesbiennes afin de les « corriger » de leur homosexualité.

Photo de Jeff Radebe

Jeff Radebe, ministre sud-africain de la Justice. ©Abayomi Azikiwe

Le programme d’action inclut une cellule de suivi des crimes et délits, non élucidés ou en cours d’instruction, commis contre des lesbiennes, gays, bisexuels, trans et intersexes (LGBTI).

L’essentiel du programme d’action sera de nature pédagogique, à travers la formation et la sensibilisation des responsables gouvernementaux et du grand public sur les droits des personnes LGBTI. Le ministère de la Justice mène pour l’instant un audit des outils pédagogiques disponibles à cet effet.

Arc-en-ciel sur ligne à haute tension

Entre le gouvernement et les LGBTI, le courant passe. ©Chris Kirchhoff/MediaClubSouthAfrica.com.

Lawrence Mushwana, président de la Commission sud-africaine des droits de l’homme, a salué le ministère de la Justice pour son action diligente. Le lancement du programme d’action intervient alors que s’achevait le Mois de la liberté, pendant lequel l’Afrique du Sud a célébré le vingtième anniversaire de la première élection multiraciale.

La Constitution de l’Afrique du Sud interdisait déjà toute discrimination fondée sur l’orientation sexuelle. La patrie de Nelson Mandela – aujourd’hui présidée par le peu friendly Jacob Zuma – est également devenue, en novembre 2006, le premier État africain à légaliser le mariage homosexuel. Quatre années auparavant, la Cour constitutionnelle validait l’adoption homoparentale. Il existe aussi, en Afrique du Sud, une loi proscrivant spécifiquement la discrimination relative à l’orientation sexuelle sur le lieu de travail.

Coca-Cola a profité du Mois de la liberté pour faire un clin d’œil en sept couleurs. Le géant des boissons sans alcool a utilisé son immeuble de Johannesburg pour créer des arcs-en-ciel dans toute la métropole. Histoire de saluer comme il se doit la « nation arc-en-ciel », c’est-à-dire l’Afrique du Sud – où « arc-en-ciel » fait référence à la diversité ethnique du pays. Avec ou sans bulles, voici le résultat :

Philca / MensGo
(via Xinhua du 30 avril 2014)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *