Oliver Kahn déconseille tout coming out aux footballeurs

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Oliver Kahn déconseille tout coming out aux footballeurs

(Blogmensgo, 16 septembre 2013) Oliver Kahn, 44 ans et retraité des crampons depuis cinq ans, recommande aux footballeurs gay de rester dans le placard afin d’éviter toute conséquence fâcheuse d’un coming out en cours de carrière.

Dans une interview donnée le 10 septembre 2013 au magazine allemand Gala, Oliver Kahn explique pourquoi les stades de foot ne sont pas encore prêts à accueillir des joueurs ouvertement gay.

En intermède, une petite rétrospective d’Oliver Kahn dans ses œuvres – et devant les buts :

Qu’un footballeur annonce son homosexualité ? « Aussi triste que cela puisse paraître, je ne lui conseillerais pas de faire son coming out », prévient d’emblée Oliver Kahn. Même si, reconnaît-il, l’homosexualité ne pose plus problème dans la société d’aujourd’hui. « Mais il serait bien naïf de croire que tel est aussi le cas dans un sport professionnel. Un joueur qui sortirait du placard devrait affronter chaque samedi, au stade, des supporters hostiles. »

Celui que l’on surnommait le Titan lorsqu’il gardait les buts de la Nationalmanschaft explique à quel point l’atmosphère surchauffée des stades et les rivalités de toute nature sont « susceptibles d’entraîner des actions très moches » à l’encontre de joueurs qui ne cacheraient pas leur homosexualité.
Lui-même, se souvient-on, avait jadis été accueilli par des jets de bananes après que la presse eut souligné son physique de gorille blond.

Et Kahn de se demander quel impact aurait un coming out sur les relations avec les sponsors et la suite de la carrière du footballeur. Questions toutes rhétoriques auxquelles il répond que « tout cela rend la situation encore plus difficile qu’il n’y paraît à première vue ».

Les déclarations d’Oliver Kahn interviennent alors même que la fédération allemande vient de lancer une très ostensible campagne contre l’homophobie dans le football (cf. notre article du 18 juillet 2013 sur l’homophobie dans le football allemand).

Commentaire. Traduction pour ceux qui n’ont pas fait allemand première langue : « S’il veut être heureux sur un terrain de foot, mieux vaut pour le footballeur gay qu’il laisse son homosexualité dans le placard du vestiaire et qu’il ferme le cadenas à double tour. »

Deux gardiens de buts de l’équipe nationale et du Bayern Munich se sont déjà exprimés sur la pertinence pour un footballeur de sortir du placard en cours de carrière. Oliver Kahn le déconseille vivement (cf. ci-dessus), tandis que son tout aussi talentueux cadet, Manuel Neuer, appelle à un coming out généralisé (cf. notre article du 9 février 2011 sur Manuel Neuer et coming out).
Pour la petite histoire, ces deux hommes au physique impressionnant et au mental d’acier se sont construit une solide réputation de serial lover (de femmes).

Mon chouchou Philip Lahm, arrière de la Nationalmanschaft, avait fait savoir entre-temps qu’il n’était pas opportun pour les footballeurs homosexuels de sortir du placard (cf. notre article du 30 août 2011 sur Philip Lahm et les homosexuels dans le foot allemand).

Philca / MensGo
(via DH.be du 13 septembre 2013)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *