Premiers mariages gay en Nouvelle-Zélande

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Premiers mariages gay en Nouvelle-Zélande

(Blogmensgo, 19 août 2013) Dès l’entrée en vigueur de la loi autorisant le mariage entre personnes de même sexe, le 19 août 2013, au moins 31 couples gay et lesbiens se sont mariés légalement en Nouvelle-Zélande, où le mariage a été légalisé le 17 avril 2013.

Pour résumer l’affaire, voir ce reportage :
http://tvnz.co.nz/national-news/historic-day-same-sex-couples-video-5536819
(ou cliquer ici)

Les mariages gay et lesbiens font suite à l’adoption il y a quatre mois de la loi sur la « définition du mariage », qui donna lieu au discours mémorable du député Maurice Williamson (cf. notre article du 18 avril 2013).

Plusieurs personnalités ont choisi de se marier dès le premier jour. C’est notamment le cas de Melissa Ray, 29 ans, ancienne internationale de l’équipe de football féminine, les Football Ferns (les site web | page Facebook), qui a épousé Natasha Vitali, 37 ans. Les deux jeunes mariées sont plus connues sous leurs diminutifs, respectivement Mel et Tash.

Le mariage homosexuel fait tache*, estiment le collectif ultraconservateur Family First et plusieurs obédiences religieuses.
(* Si tu apprécies mes calembours, n’hésite pas à demander l’envoi de mes articles par e-mail, c’est gratuit, cf. colonne de droite. Si tu n’apprécies pas mes calembours, n’hésite pas à demander l’envoi de mes articles par e-mail, c’est gratuit, cf. colonne de droite.)

Seule l’Église catholique néo-zélandaise milite officiellement contre le mariage entre personnes de même sexe. L’Église anglicane, qui se prononcera sur le sujet à l’occasion d’un synode en 2014, exige de ses ministres du culte un moratoire sur la célébration de mariages homosexuels jusqu’à cette date.

La question divise aussi les autres obédiences protestantes, tant les baptistes et les méthodistes que les presbytériens. Cela n’a pas empêché Matt Tittle, ministre du culte associé à l’Église unitarienne d’Auckland, de marier Mel et Tash.

Tourism New Zealand voit dans l’entrée en vigueur du mariage homosexuel une excellente opportunité touristique.
Tourisme matrimonial ? L’office national du tourisme a lui-même inauguré le mouvement en offrant un voyage tous frais payés dans la capitale Wellington à un couple d’Australiens, Trent Kandler et Paul McCarthy, qui ont pu s’y marier dès le jour J.

Même si le mariage des deux Australiens n’a aucune valeur légale dans leur propre pays, McCarthy affirme que de nombreux couples australiens souhaitent se marier en Nouvelle-Zélande, ne serait-ce que pour le symbole.

Kevin Bowler, le patron de Tourism New Zealand, estime que chaque année 40 000 couples passent leur lune de miel en Nouvelle-Zélande. Sur les quelque 1 000 formulaires de mariage homosexuel déjà téléchargés, environ 170 l’ont été par des couples domiciliés à l’étranger. En Australie, bien sûr, mais aussi aux États-Unis, en Russie et à Hongkong.

La Nouvelle-Zélande est le quatorzième pays au monde – et le premier en zone Asie-Pacifique – à avoir légalisé le mariage homosexuel. Le pacs homosexuel existait depuis 2005 dans ce pays où l’homosexualité n’a été dépénalisée qu’en 1986.

Pour plus d’infos sur ce fameux jour J, lire aussi les reportages de One News, ici et ici.

Philca / MensGo
(via France 24 du 19 août 2013)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *