Bientôt un mariage gay en Corée du Sud ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Bientôt un mariage gay en Corée du Sud ?

(Blogmensgo, 13 juin 2013) Le réalisateur sud-coréen Kim Jho Gwang-soo et son partenaire Kim Seung-hwan ont l’intention de se marier dès le 7 septembre 2013 en Corée du Sud, où le mariage gay n’est pas encore légal. Les deux hommes, qui se sont fiancés en mai 2013 après neuf ans de vie commune, disent qu’ils n’hésiteront pas à saisir la Cour constitutionnelle en cas de refus administratif.

Ci-dessous, vidéo (en coréen avec sous-titrage anglais) dans laquelle on voit les deux hommes. Kim Jho Gwang-soo (alias Peter Kim pour les cinéphiles) dit rechercher un(e) « maître(sse) de cérémonie » pour son mariage avec le souriant Kim Seung-hwan, de dix-neuf ans son cadet.

La conférence de presse que les deux amants ont tenue le 15 mai pour annoncer leur intention de se marier a joui d’une couverture médiatique exceptionnelle. Pour la première fois en Corée du Sud, la télévision nationale et les magazines papier ont diffusé un baiser homosexuel, celui échangé par les deux fiancés pendant la conférence de presse.

Comme on a pu le lire tout récemment (cf. notre article du 10 juin 2013), le taux d’acceptation de l’homosexualité en Corée du Sud est passé de 18 % en 2007 à 39 % en 2013. C’est la plus forte progression mondiale parmi les pays développés.

Le monde médiatique sud-coréen s’ouvre très progressivement à la diversité des orientations sexuelles. En 2000, l’acteur Hong Suk-chun fut la première vedette nationale à sortir du placard. Aussitôt après, il perdait tous ses contrats l’un après l’autre. Les étranges lucarnes l’accueillent de nouveau après sa traversée du désert.

D’autres vedettes sud-coréennes se sont suicidées après leur coming out, ne supportant pas leur mise à l’écart professionnelle et les insultes.

Si la situation se décrispe depuis les années 2010, le taux de refus de l’homosexualité s’élève encore aujourd’hui à 59 % parmi les Sud-Coréens. Par manque d’information du grand public, mais aussi en raison de l’activisme d’associations chrétiennes qui agitent le chiffon rouge sous des prétextes éthiques et moraux.

En attendant, les deux Kim veulent contribuer à la légalisation du mariage homosexuel en Corée du Sud – et espèrent qu’elle interviendra avant la cérémonie nuptiale.

Philca / MensGo
(via blog Asie du Wall Street Journal du 12 juin 2013)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *