Maurocat a réussi son Virage à Genève

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Maurocat a réussi son Virage à Genève

(Blogmensgo, 4 mai 2013) Après avoir jadis indirectement contribué à faire les beaux jours belles nuits du club Mad à Lausanne, il revient au Moa club de Genève. Il, c’est-à-dire Maurocat, bien sûr !

Photo soirée Visage à Genève

Cliquer pour agrandir. ©MensGo.

Autant te dire qu’il n’a pas raté son Virage. Et si toi, ô mon lecteur, tu as raté le Virage, sache que tu pourras te rattraper ultérieurement (au Virage du Moa). Les dates des prochaines soirées Virage seront annoncées sur le site Maurocat.com [qui ne s’exprimait plus qu’en japonais au 4 octobre 2014], mais aussi sur l’agenda de MensGo. La consultabilité de ces deux sites, je le rappelle, n’implique aucune payabilité (contrairement à la soirabilité susdite, évaluée à 25 francs suisses, soit juste un peu plus de 20 euros).

Tu as donc raté le dernier Virage et te voilà dans le décor. En attendant l’arrivée des secours à forts pectoraux, je vais t’expliquer ce que tu as raté.

C’était le samedi 20 avril 2013. Plus précisément au Moa de Genève (chemin des Batailles 22), où Maurocat allait donner un Visage à la nuit.
(La ligne qui précède est très belle. Faisons une pause afin d’en admirer la texture.)

Maurocat a pimenté la soirée avec moult ingrédients, dont certains qui ont bâti sa réputation internationale : des DJ de qualité et de renom, le savoir-faire et le professionnalisme du Moa club, la présence du Checkpoint mobile. Et, bien évidemment, une foule de gays noctambules et quelques hétéros aventureux, tous prêts à faire la fête, à boire et à danser jusqu’à plus soif.

Nuit éminemment musicale, comme le suggère la bande-annonce ci-dessous :

(Où l’on aura reconnu, au tout début, le son caractéristique du démarrage d’un ancien Mac.)

Affiche soirée Visage à Genève

Cliquer pour agrandir. ©Virage.

Donc, tel Jésus multipliant les pains, Maurocat a fait un miracle en distribuant du plaisir. Miracle ? Oui, car cela se passait, je le répète, à Genève. On s’amusait à Genève ? Oui, et les sceptiques pourront [pouvaient] s’en convaincre en consultant la galerie photo de l’événement mise en ligne par MensGo (chaque photo est [était] cliquable).

La prochaine fois, puisque prochaine fois il y aura, arrange-toi pour ne pas trop t’éloigner de Genève. Et pour maintenir ta matière grise au courant de l’activité noctambule gay, fais un tour dans l’agenda de MensGo.

À propos d’agenda, tu y trouveras par exemple des événements que tu es en train de rater à l’instant (en particulier la semaine Delice Dream 2013 à Lloret de Mar) ou dont je vais te causer très bientôt (la prochaine soirée au Mad de Lausanne).

Philca / MensGo

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *