Les Américains de plus en plus favorables au mariage gay

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Les Américains de plus en plus favorables au mariage gay

(Blogmensgo, 5 décembre 2012) Quelque 48 % des Américains se disent favorables au mariage homosexuel et 46 % y sont opposés, selon une enquête menée par l’institut de sondage de la Quinnipiac University (Connecticut) et rendue public le 5 décembre 2012. En 2008, le même sondage notait 36 % d’opinions favorables et 55 % d’opinions défavorables.

Résultats du sondage

Résultats, cliquer pour agrandir (DK/NA = ne sait pas / non applicable). ©Quinnipiac.edu

Le changement le plus considérable en quatre ans est à mettre au crédit de la population masculine. Les hommes restent certes majoritairement hostiles au mariage gay, mais à 50 % aujourd’hui contre 61 % en 2008. La proportion d’avis masculins favorables a grimpé de 31 % en 2008 à 43 % en 2012.

Les Américaines sont légèrement plus favorables au mariage homosexuel (52 % pour, 42 % contre) que leurs homologues masculins.

Malgré l’hostilité de la Conférence américaine des évêques catholiques, les « catholiques blancs » sont 49 % à se dire favorables au mariage entre personnes de même sexe, contre 43 % d’avis défavorables. Le score est beaucoup plus accentué chez les « protestants blancs », avec 63 % d’avis défavorables contre 32 % d’opinions favorables.

La tranche des 18-29 ans affiche un score presque inverse, avec là aussi un gros écart entre les pro (63 %) et les anti (35 %).

En octobre 2011, un sondage similaire du Pew Research Center accréditait les pro de 46 % et les anti de 44 %.

Méthodologie
Sondage omnibus réalisé par téléphone, du 28 novembre au 3 décembre 2012, auprès de 1 940 électeurs répartis sur l’ensemble des États-Unis. La marge d’erreur annoncée est de ± 2,2 %.

Commentaire. Le verre est à moitié vide (sujet encore très controversé), mais il est surtout à moitié plein (progression nette et rapide) !

Philca / MensGo
(via toute la presse du 5 décembre 2012, dont Businessweek, AFP et Le Figaro)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *