Le patriarche de l’Église orthodoxe serbe veut faire interdire la Gay Pride de Belgrade

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Le patriarche de l’Église orthodoxe serbe veut faire interdire la Gay Pride de Belgrade

(Blogmensgo, 3 octobre 2012) Irénée de Niš, patriarche de l’Église orthodoxe de Serbie, demande que le Premier ministre Ivica Dačić, en qualité de ministre de l’Intérieur, fasse interdire la Gay Pride de Belgrade programmée pour le 6 octobre 2012. Le prélat invoque de prétendus outrages causés par cette « parade de la honte ». La Gay Pride avait été interdite au dernier moment en 2011 par le ministre de l’Intérieur, prétextant des problèmes de sécurité (cf. notre article du 3 octobre 2011).

[Update du 6 octobre 2012. Gay Pride interdite, officiellement pour des raisons de sécurité. Source]

Photo de la Cène

Quand l'hostie déclenche l'hostilité. ©Elisabeth Ohlson Wallin.

De son vrai nom Miroslav Gavrilović (fiche Wikipédia), le patriarche Irénée (ou Irenej) affirme notamment que l’exposition photographique Ecce Homo de l’artiste suédoise Elisabeth Ohlson Wallin est « profondément outrageante ». Le vernissage de l’exposition est prévu ce soir dans le cadre d’une semaine de la Gay Pride qui, selon le prélat, « jette une lourde ombre morale sur notre ville, sur notre culture chrétienne et sur la dignité de nos familles ».

Plusieurs clichés de l’exposition figurent notamment Jésus en compagnie de personnes homosexuelles, transsexuelles ou sidéennes, à l’image d’un pastiche de la Cène (cf. la photo qui illustre cet article). On y voit aussi les ablutions d’un Jésus au sexe légèrement turgide pour ne pas dire turgescent.

Birgitta Ohlsson, ministre suédoise chargée des Affaires européennes, a fait savoir qu’elle défilerait et prendrait la parole lors de la Gay Pride. Sa présence ostensible dans le cortège et à la tribune est à la fois « un acte de solidarité » et un test de la liberté d’expression en Serbie.

Le Premier ministre serbe n’exclut pas, comme l’an dernier, d’interdire au dernier moment la Gay Pride de Belgrade pour raisons de sécurité.

Commentaire. En quoi la représentation d’un Jésus gay ou gay-friendly serait-elle choquante ? Elle l’est d’autant moins que ni le très orthodoxe Miroslav alias Irénée, ni le très catholique Joseph Aloïs alias Benoît, ni aucun de leurs prédécesseurs n’ont jamais prouvé l’hétérosexualité du petit Jésus.

Coïncidence. Je viens d’achever la lecture d’un livre (Boulevard Saint-Germain) dans lequel Gabriel Matzneff multiplie les considérations apologétiques de l’orthodoxie. Que pense le sulfureux auteur français de son coreligionnaire serbe ? Je serais bien curieux de le savoir.

[Update du 6 octobre 2012. Quand un gouvernement n’est pas capable d’assurer la sécurité de ses citoyens, le mieux qu’il puisse faire serait de reconnaître son incompétence et de démissionner.]

Philca / MensGo
(via Romandie News du 3 octobre 2012)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *