Les champions de Gaydar dans la Jungle de Lausanne, le 16 septembre 2012

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Les champions de Gaydar dans la Jungle de Lausanne, le 16 septembre 2012

Affiche Jungle Gaydar

Ça commence par un téton, va savoir où ça se termine… 😉 ©Gay-Party.com

(Blogmensgo, 12 septembre 2012) Le 17 septembre 2012 est un jour férié dans une partie de la Suisse, notamment dans le canton de Vaud et à Lausanne, sa métropole gay-friendly. Il s’agit cette journée-là de fêter le lundi du Jeûne fédéral, mais aussi et surtout de se reposer après la Jungle Gaydar 2012 qui aura enfiévré le club Mad de Lausanne pendant toute la nuit de dimanche à lundi.

Donc, dimanche 16 septembre 2012, de 22 heures jusqu’à l’aube, cap sur la rue de Genève 23 à Lausanne – évite de faire l’inverse, car Genève fête le Jeûne fédéral un jeudi et non un lundi…

Donc, dis-je, tu es présent ce dimanche soir, après avoir payé ton obole (25 francs suisses en ligne ou 30 francs suisses au guichet, soit 20,7 euros ou 24,8 euros). Les portes s’ouvrent sur la « Gaydar’s Champions Party ». Autrement dit, la soirée des champions de Gaydar. Oui, Gaydar.net, notre distingué concurrent, que je salue d’autant plus volontiers que le réseau international gay cinq-étoiles MensGo est lui aussi partenaire de la soirée.

Qui sont Champions de Gaydar ? M’est avis que ce sont les Gaydar Gogo-Boys, dont le nom vaut programme. Si le cyberespace me permet de hasarder une théorie, la voici : ma théorie que voici, c’est que les gogos en question sont peut-être les mêmes que ceux de MensGo, que ceux de tutti et que ceux de quanti. Faut juste vérifier. Étant fort peu physionomiste, je saurais mal reconnaître leurs visages ; une reconnaissance fessière serait sans doute plus productive qu’une reconnaissance faciale. Pourquoi refuserait-on que je vérifie mes sources, hein ?

Au-delà de tout élément physique, les fêtards pourront s’asperger les oreilles d’Ajaxx, lequel DJ n’est pas d’Amsterdam mais de Zurich. Juiceppe, autre DJ de Zurich, veillera au bon respect de la stéréo. Ah bon, ils n’officient pas au même étage ? Dommage, le mélange eût pu être savoureux lui aussi.

D’autres attractions sonores – dont le son, curieusement, n’est encore jamais parvenu jusqu’à mes oreilles – sont au programme, avec des provenances aussi diverses que Londres et Hollywood. Les amis du liquide pourront boire et pisser, les amis du solide pourront manger épicé, les amis du tango pourront tanguer avec Tanguy, les amis de Tanguy étant gay…

Bref, chacun pourra s’en mettre plein les orifices. Pour le repas, sors tes couverts. Et pour l’après-repas, sortez couverts !

Philca / MensGo
(via Gay Party, courriel du 23 août 2012… trouvé dans ma boîte à spams)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *