Fabrice et Alexis se sont épousés à Villejuif

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Fabrice et Alexis se sont épousés à Villejuif

(Blogmensgo, 13 février 2012) Claudine Cordillot, maire communiste de Villejuif (en banlieue parisienne), a symboliquement marié Fabrice Lesté et Alexis Cortijos le 11 février 2012. Les deux hommes, âgés respectivement de 40 ans et 42 ans, se sont dit oui devant plusieurs centaines de personnes. Ils vivent ensemble depuis douze ans et sont pacsés depuis dix ans.

Pour unir les deux tourtereaux, la maire de Villejuif a scrupuleusement respecté l’intégralité du rituel traditionnel et administratif du mariage, à une seule exception près : l’union n’a pas été consignée sur le registre d’état-civil municipal. Ce premier « mariage » d’Île-de-France n’a donc aucune valeur légale, puisque le mariage homosexuel reste interdit en France.

Patrick et Guillaume, les mariés de Cabestany (cf. notre article du 15 novembre 2011), étaient dans la salle avec plusieurs centaines d’autres personnes. Le mariage de Villejuif, pas moins symbolique que celui de Cabestany, œuvrait lui aussi dans le sens d’une légalisation du mariage entre personnes de même sexe. Non pas dans la perspective d’une union hybride – c’est-à-dire plus qu’un pacs et moins qu’un mariage – entre personnes de même sexe telle que l’envisage le président Sarkozy, mais dans l’intention d’aligner le mariage homosexuel sur le mariage hétérosexuel : avec un cérémonial identique (les pacs ne sont pas célébrés à la mairie mais au tribunal d’instance), avec des droits et devoirs identiques pour les époux, et avec une parfaite égalité de traitement juridique et administratif pour tous.

Photo de Fabrice et Alexis

Un mariage poilu mais pas barbant… ©Ville-villejuif.fr.

Il s’agissait aussi, ce faisant, d’influer sur les thèmes de la campagne électorale française. Si les formations de gauche – y compris les écologistes – promettent unanimement de légaliser le mariage homosexuel et presque toutes de légaliser aussi l’adoption homoparentale, il reste encore beaucoup à faire dans les rangs du centre et de la droite, surtout en matière d’homoparentalité et d’adoption.

Au-delà du contexte politique, la date choisie pour le mariage de Villejuif était la plus proche du mardi 14 février, jour de la Saint-Valentin. Sauf qu’en France on se marie traditionnellement le samedi plutôt que le mardi. Souhaitons à Fabrice et Alexis de se marier très vite à nouveau, mais cette fois-ci pour un mariage reconnu comme tel par l’administration française.

Philca / MensGo
(via toute la presse française du 11 février 2012, dont Le Monde, Le Parisien et NouvelObs.com)

1 réponse

  1. Mucha felicidad a los recién casados… y toneladas de libertad & dignidad para los franceses tras las próximas elecciones… Las tienen al alcance de… su voto.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *