Premier mariage gay dans l’armée en Argentine

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Premier mariage gay dans l’armée en Argentine

Photo de militaires argentins

Le mariage gay ? L'armée d'Argentine n'en fait plus une montagne… ©Armée d'Argentine.

(Blogmensgo, 7 septembre 2011) Le premier mariage homosexuel au sein de l’armée argentine sera prochainement célébré entre deux officiers – un capitaine et un lieutenant-colonel – servant dans l’armée de terre, leur hiérarchie ayant donné son aval à la demande qu’ils lui avaient officiellement soumise deux mois auparavant. Une autre demande de mariage gay, cette fois-ci entre deux sous-officiers, est également en cours d’instruction. L’identité et la garnison des candidats au bonheur marital n’ont pas été dévoilées, précise le magazine Tiempo militar dans un article du 5 septembre 2011 très diversement commenté.

Le cas échéant, les mariages seront prononcés selon un cérémonial militaire strictement laïc. Les mariés seront libres de revêtir s’ils le souhaitent leur uniforme de parade avec toutes les décorations obtenues avant le mariage, mais leur union ne sera pas célébrée par des prêtres. Des religieux ont déjà célébré des mariages homosexuels en Argentine, mais sans la reconnaissance officielle de la hiérarchie catholique.

Le mariage entre personnes de même sexe a été légalisé par le Sénat à la mi-juillet 2010 (cf. notre article du 18 juillet 2010). Un an plus tard, 2 697 mariages gay ou lesbiens avaient déjà été célébrés en Argentine. Le premier mariage au sein de la police remonte à février 2011, signale La Nación dans un article du 7 septembre 2011, mais aucun mariage homosexuel n’a encore été célébré entre deux militaires d’active. Les deux officiers ont demandé l’autorisation de se marier afin de ne pas être séparés par une éventuelle mutation, l’armée s’obligeant à ne pas séparer les couples mariés.

Commentaire. La grande muette argentine revient de loin. Jusqu’en 2007, elle interdisait les mariages – hétérosexuels – entre militaires n’ayant pas un grade de même catégorie. Et jusqu’en 2008, les femmes militaires, y compris les simples soldates, étaient tenues d’obtenir l’autorisation de leur hiérarchie avant de se marier !

Philca / MensGo
(via Le Figaro du 7 septembre 2011)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *