Gallavin revisite le jazz, et c’est gay

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Gallavin revisite le jazz, et c’est gay

Flyer Gallavin

Non, Gallavin ne chante pas à la terrasse des cafés… ©Gallavin.com.

(Blogmensgo, 26 mai 2011) Charade. Mon premier est une association de « personnes concernées par l’homosexualité ». Mon second est un ancien président de cette même association. Mon tout est un artiste de jazz. Tu ne vois pas ?

Réponse : Gallavin, pseudonyme de Steven William Derendinger, lequel dirigea l’association VoGay de 2004 à 2010. Eh oui, c’était une charade suisse ! :mrgreen:

« Gallavin est un projet indépendant. Gallavin n’est signé chez aucun label. » Dixit le communiqué de presse. « Gallavin entend par son interprétation rétablir certains des plus beaux et grands standards de jazz dans leur essence originelle. » Dixit le prière d’insérer. « Hi everyone! over 1500 viewers and not one comment! Don't be shy and let us know what you think about the video! » Dixit l’artiste sur YouTube.

Explication de texte. Gallavin vient de sortir un single de « Mad about the Boy », titre en version radio disponible sur Deezer de même que l’album éponyme sorti en 2010 (on peut le commander en version CD sur le site de l’artiste ou en version dématérialisée sur iTunes, Amazon.fr et Amazon.com).

Cette chanson est surtout connue à travers l’interprétation de Dinah Washington, qu’une pub pour des jeans Levi’s a immortalisée en 1992. Chanson typique pour voix féminine… Sauf qu’elle fut écrite par Noël Coward en l’honneur de son petit ami, l’acteur sud-africain Graham Payn. D’où cette « essence originelle » que Gallavin se propose de restituer. Il l’a déjà fait en plusieurs versions : au disque en solo, mais aussi sur la scène du cabaret bruxellois Chez Maman (cf. le clip sur YouTube qui accompagne cet article) avec une troupe de transformistes, et le refera bientôt encore, mais cette fois-ci en accompagnement piano, en Suisse, plus exactement à Pully, les 9 et 10 septembre 2011.

Pour en savoir plus sur la chanson « Mad about the Boy », lire la fiche que Wikipedia lui consacre… en omettant de mentionner la reprise par Gallavin. Ne pas confondre ce titre avec « About a Boy », chanson écrite, composée et interprétée par Patti Smith dans Gone Again (l’un des meilleurs albums des années 1990, soit dit en passant) en hommage à Kurt Cobain.

Quoi qu’il en soit je suis une truffe en jazz. Alors, que l’on ne me demande pas un avis érudit et circonstancié sur le répertoire de Gallavin et sur son interprétation de ce tube mythique. Disons que j’aime bien son interprétation, peut-être pour sa tonalité vaguement rock et pas seulement jazzy. Il me semble que la voix de cet artiste serait encore plus à l’aise dans un répertoire de music-hall ou de soul, quelque part entre Tom Jones et Barry Manilow.

Le reste de l’album semble parfaitement écoutable, pour le peu que j’en puisse juger. Seules me hérissent le poil dans le mauvais sens quelques envolées de guitare électrique pas très euphoniques. En revanche, son site web est très chouette et la photo qui illustre cet article me paraît magnifique.

[Update du 7 juillet 2011. On lira avec profit, sur notre blog en anglais, cet article très circonstancié que Matt consacre à Gallavin.]

Philca / MensGo
(via courriel de Gallavin, reçu le 26 mai 2011)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *