L’île de Man légalise les unions homosexuelles et l’adoption homoparentale

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

L’île de Man légalise les unions homosexuelles et l’adoption homoparentale

Photo du Gaiety Theatre

Un pacs au théâtre de la Gaieté, ça te branche ? © Villagaiety.com.

(Blogmensgo, 7 avril 2011) Adoptée le 15 mars 2011 par les deux chambres du Parlement, la loi sur le partenariat civil dans l’île de Man est entrée en vigueur le 6 avril 2011. Cette version locale du pacte civil de solidarité (pacs) donne aux couples homosexuels des droits identiques à ceux des couples hétérosexuels mariés, que ce soit en matière d’adoption, de fiscalité, de retraite ou d’héritage. Les premiers mariages pourront être célébrés dès la semaine du 11 avril, la législation imposant un préavis de sept jours.

[Dispositif réglementaire en PDF complet ici et résumé là | Formulaires officiels]

 

Auparavant, les couples de même sexe n’avaient aucun droit spécifique à Man. L’adoption y était jusqu’à présent réservée soit aux couples mariés, soit aux célibataires. Autrement dit, un seul membre du couple pouvait adopter, à condition de se faire passer pour célibataire.

Les gays et lesbiennes peuvent désormais adopter en tant que couple homosexuel, à condition qu’ils soient pacsés ou qu’ils vivent ensemble depuis longtemps. Le bureau des adoptions de l’île de Man organisera d’ailleurs, en mai 2011, une session d’information et de préparation à l’intention des couples candidats à l’homoparentalité.

L’entrée en vigueur du pacs mannois a reçu un accueil globalement positif de la part des militants LGBT, qui auraient préféré la légalisation du mariage gay. L’évêque anglican mannois Robert Paterson (fiche Wikipedia) estime toutefois que l’île de Man, qui compte pas moins de 44 églises et chapelles anglicanes, aurait pu aller encore plus loin en ouvrant son pacs aux couples hétérosexuels, puisque certains d’entre eux vivent ensemble sans forcément désirer ou pouvoir se marier.

L’île de Man n’a dépénalisé l’homosexualité qu’en 1992. Cette entité autonome, officiellement indépendante du Royaume-Uni, n’est pas un État à part entière mais jouit des droits régaliens de légiférer et de battre monnaie.

Commentaire. Le pacs mannois semble plus complet que le pacs irlandais dont on parlait hier.

En fouinant sur le Web, j’ai même déniché dans l’île de Man un théâtre de la gaieté, le Gaiety Theatre, qui me semble tout à fait propice à des happenings bien sympatoches. Surtout sur l’île de l’Homme !

Philca / MensGo
(via toute la presse du 6 avril 2011, dont BBC News et IsleofMan.com ici et )

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *