Les Français disent oui au mariage gay, non à l’adoption homoparentale

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Les Français disent oui au mariage gay, non à l’adoption homoparentale

Sondage TNS Sofres

Le Parlement français tiendra-t-il compte des sondages ? © TNS Sofres.

(Blogmensgo, 31 janvier 2011) Un sondage téléphonique TNS Sofres (résultats ici en PDF [lien retiré du Web]) montre que 58 % des Français sont favorables au mariage homosexuel et 49 % à l’adoption homoparentale. La principale différence est que 35 % de répondants se disent opposés au mariage, gay, alors que l’adoption d’enfants par des couples homosexuels hérissent encore 47 % des personnes interrogées.

(Enquête effectuée pour Canal+ et réalisée le 26 janvier 2011 par téléphone auprès d’un échantillon représentatif de 950 personnes, selon la méthode des quotas.)

L’acceptation du mariage homosexuel semble d’autant plus large que seuls 18 % des sondés y sont « tout à fait opposés ». L’hostilité au mariage gay se rencontre surtout parmi les plus de 65 ans (62 %), parmi les sympathisants du parti d’extrême droite Front national (56 %) et même au sein de la droite dans son ensemble (52 %). En revanche, les partisans du mariage entre personnes de même sexe sont plus volontiers des personnes jeunes (74 % chez les moins de 35 ans), de gauche (72 %), d’un milieu aisé (70 %) ou de sexe féminin (63 %).

L’opinion des Français face au mariage homosexuel aura notablement évolué entre 2006 et 2010. Sur la période, on est passé de 45 % à 58 % d’opinions favorables, alors que dans le même temps l’hostilité régressait de 51 % à 35 %.

L’acceptation de l’adoption homoparentale enregistre un cheminement assez spectaculaire là aussi, quoique moins rapide. En 2001, seuls 30 % des Français se disaient favorables à l’adoption par des couples homosexuels et ils sont 49 % aujourd’hui. De même la proportion de personnes hostiles à l’adoption par des couples de même sexe a-t-elle décru de 68 % en 2001 à 47 % aujourd’hui, 23 % des personnes interrogées y demeurant résolument hostile.

Les femmes sont nettement plus favorables à l’adoption homoparentale que les hommes. Le sujet suscite 55 % d’avis favorables chez les femmes contre 42 % chez les hommes (soit 13 points d’écart contre 10 points au sujet du mariage gay), tandis que 42 % des femmes et 52 % des hommes y sont hostiles (soit 10 points d’écart contre 5 points sur le mariage). À noter que l’hostilité est beaucoup plus marquée à droite (64 %) que ne le sont les avis favorables à gauche (60 %).

Commentaire. Il est quelque peu délicat de comparer les différents sondages consacrés au même sujet pendant la décennie, car ils ont été administrés de manières différentes, tantôt par téléphone et tantôt en face-à-face. Dommage que TNS Sofres n’ait pas mentionné les opinions religieuses des sondés, cela eût sans doute été très très révélateur.
[Update du 1erfévrier 2011. Sur le même sujet voir aussi le sondage Ifop de juin 2008.]

Philca / MensGo

(via toute la presse du 28 janvier 2011, dont Libération et Le Figaro)

1 réponse

  1. Les choses vont maintenant être clarifiées dans les prochaines semaines de 2013.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *