Le festival Everybody’s perfect donne une allure LGBTIQ à Genève

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Le festival Everybody’s perfect donne une allure LGBTIQ à Genève

Affiche Everybody's perfect

Aux dernières nouvelles, Grégory Logean n'a pas confirmé sa participation. © Everybodysperfect.ch.

(Blogmensgo, 10 novembre 2010) C’est aujourd’hui 10 novembre et jusqu’au 21 novembre 2010 que se déroule Everybody’s perfect, festival du film lesbien, gay, bisexuel, trans, intersexe et queer (LGBTIQ), au CAC (Grütli) de Genève. Le millésime 2010 du festival (site web | page Facebook) offre une programmation particulièrement abondante (en HTML | en PDF).

Les films documentaires ou de fiction, de toute durée, occupent la tête d’affiche ne serait-ce qu’en raison de leur nombre : soixante-dix films (on dit septante en Suisse), dont trente sont encore inédits à Genève. On ne se contentera donc pas de visionner les Harvey Milk, Le Fil et autres têtes de gondole cinématographiques. Un film sur les 1res Assises contre l’homophobie à Genève (cf. notre article du 3 septembre 2009) y sera notamment diffusé.

Le festival Everybody’s perfect, c’est aussi toute une série d’événements et de rencontres de toute nature. Dès la journée d’ouverture, par exemple, une expo photo évoquera la vie quotidienne des hijras (intersexes ou hommes devenus femmes) en Inde et au Pakistan. De nombreux débats et conférences rythmeront également cette décade prodigieuse, comme le fera elle aussi dans son genre la gay tea dance de clôture (les anglophones apprécieront le calembour). Toutes les thématiques seront abordées, depuis les droits de la personne jusqu’à la famille, depuis les questions de genre jusqu’à la religion, depuis le sida jusqu’à l’amour.

À noter que l’association Dialogai (site web | page Facebook) en profitera pour organiser, le 19 novembre, de 23 heures jusqu’à l’aube, une Nuit Off au code vestimentaire impitoyable : plus que parfait(e). Entre deux films – ou plutôt quatre films – sera présentée la quatrième livraison de la revue Hétérographe, dont on avait signalé la naissance dans un article du 28 avril 2009.

Philca / MensGo
(via site Pink Cross consulté le 9 novembre 2010)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *