La Cour suprême confirme le droit à l’adoption homoparentale à Mexico

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

La Cour suprême confirme le droit à l’adoption homoparentale à Mexico

Photo de juge Sergio A. Valls Hernández

Le juge Sergio A. Valls Hernández fait savoir à l'Église que le Mexique est un pays laïc… © Scjn.gob.mx.

(Blogmensgo, 18 août 2010) La Cour suprême du Mexique a confirmé, le 16 août 2010, par neuf voix contre deux, la constitutionnalité de l’adoption d’enfants par des couples homosexuels dans le district fédéral de Mexico. Un refus du droit à l’adoption homoparentale reviendrait à introduire dans la Constitution une discrimination fondée sur l’orientation sexuelle, ont estimé les juges.

La Cour suprême complète ainsi son arrêt du 5 août (cf. notre article du 6 août 2010) reconnaissant la validité du mariage homosexuel dans la capitale. Elle doit maintenant se prononcer sur le recours aux « mères porteuses » par les couples qui ne peuvent pas procréer.

Contestant cet arrêt du 5 août, le cardinal Juan Sandoval Iñiguez (fiche Wikipédia), archevêque de Guadalajara et numéro deux de l’Église catholique mexicaine, affirmait dix jours plus tard que les juges de la Cour suprême avaient été soudoyés par le maire de Mexico et par des organismes internationaux. « Ça vous plairait, à vous, d’être adopté par un couple de pédés ou de lesbiennes ? » avait ironisé le cardinal à l’encontre de ce qu’il considère comme « une aberration ». Le maire de Mexico envisage de porter plainte pour diffamation contre le prélat si celui-ci refusait de présenter des excuses.

Les onze juges de la Cour suprême ont adopté, à l’unanimité, une motion de censure – simple remontrance verbale – à l’encontre du cardinal avant de rendre leur décision concernant l’adoption homoparentale, tout en rappelant le strict principe de laïcité au Mexique.

Philca / MensGo
(via toute la presse du 17 août 2010, dont AFP, RFI et Métro Montréal)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *