Ça défile à Londres, Madrid, Vienne et Rome !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Ça défile à Londres, Madrid, Vienne et Rome !

Participant à la Regenbogenparade 2010

À Vienne, la Regenbogenparade lui a durci les mamelons… © Christian Leitner.

(Blogmensgo, 5 juillet 2010) C’est le samedi 3 juillet que la Gay Pride a investi les artères de Londres, Madrid, Vienne et Rome. Sous le soleil dans les trois premières capitales et en partie sous la pluie à Rome – et ce n’est pas qu’une métaphore.

Les quatre manifestations réclamaient toutes l’égalité des droits avec les individus et les couples hétérosexuels. Mais comme l’Espagne vit à l’heure du mariage gay depuis 2005, la Gay Pride madrilène demandait plus spécifiquement l’égalité de considération et de traitement en faveur des personnes transsexuelles.

À Vienne, la 15e Regenbogenparade – Parade arc-en-ciel – a attiré 100 000 participants, selon les organisateurs, soit dix fois moins qu’à Londres. Mais il est vrai que la capitale britannique – où l’on célébrait le quarantième anniversaire du Gay Liberation Front, qui organisa la première Gay Pride – n’était pas visitée par la pluie. La preuve : il a fini par pleuvoir à Rome, l’unique objet de mon ressentiment, ce qui a dissuadé maint autochtone de monter sur l’un des quatre chars du cortège. Au palmarès de l’affluence, Londres l’emporte donc loin devant Vienne, puis Madrid et ses dizaines de milliers de participants. Et à Rome, ils étaient quelques milliers seulement.

Contrairement à ceux de Vienne, Rome et même Paris (le 26 juin dernier), les cortèges londonien et madrilène ont accueilli dans leurs rangs une représentante officielle du gouvernement, en l’occurrence la ministre de l’Égalité. Elle s’appelle Bibiana Aido en Espagne et Lynne Featherstone. Toutes deux, en particulier la ministre espagnole, ont eu récemment l’occasion de faire des déclarations offensives en faveur de la communauté LGBT.

Philca / MensGo
(via toute la presse du 3 juillet 2010, dont AFP et Europe 1)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *