Des évêques britanniques veulent bénir les unions homosexuelles

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Des évêques britanniques veulent bénir les unions homosexuelles

Photo de David Stancliffe

David Stancliffe. L'évêque de Salisbury est favorable au pacs gay, mais il prend bientôt sa retraite. © Salisburyanglican.org.uk.

(Blogmensgo, 25 février 2010) Sept évêques anglicans en exercice ou retraités ont, le 23 février 2010, appelé la chambre haute du Parlement britannique à soutenir un amendement en faveur du mariage gay dans les lieux de culte religieux. L’amendement doit être déposé le 2 mars devant la Chambre des Lords par un homosexuel notoire, lord Waheed Alli. Le gouvernement travailliste n’a pas encore fait savoir s’il soutiendrait l’amendement.

Le texte vise à rectifier la loi sur l’égalité en donnant la possibilité aux couples homosexuels de se pacser dans les églises, temples, mosquées, synagogues et autres édifices cultuels. Le mariage religieux est pour l’instant réservé aux seuls couples hétérosexuels. Les couples homosexuels n’ont droit qu’à un simple pacs laïc.

L’absence de choix entre une union civile ou religieuse est « parfaitement discriminatoire » à l’encontre des couples de même sexe, plaident l’évêque de Salisbury et les six autres évêques siégeant à la Chambre des Lords.

L’amendement devrait obtenir le soutien des conservateurs. En cas d’adoption, l’Église anglicane britannique refusera sans doute officiellement de célébrer des unions homosexuelles, mais certains pasteurs pourraient en célébrer à titre individuel.

Il apparaît certain que plusieurs évêques anglicans appartenant à la Chambre des Lords, en particulier ceux de Winchester et de Chichester, tenteront de faire capoter l’amendement comme ils l’ont déjà fait, le 25 janvier 2010, en torpillant un texte relatif à l’élargissement du pacs au sein de trois communautés religieuses… non anglicanes.

Philca / MensGo
(via La Croix et The Daily Telegraph du 23 février, et The Guardian du 24 février 2010)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *