Réveillon gay festif à Lausanne

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Réveillon gay festif à Lausanne

Affiche Jungle

Et si l'on faisait une troisième mi-temps en l'honneur de Gareth Thomas ? © Gay-party.com.

(Blogmensgo, 28 décembre 2009) Tu ne sais pas encore où fêter le coming out de Gareth Thomas ? Pas de problème, il te suffit juste de localiser la minuscule rue de Genève (au numéro 23) dans la minuscule ville de Lausanne d’un minuscule pays nommé Suisse. Passé la porte d’entrée du club Mad de Lausanne, tout sera majuscule.

Majuscules, les cinq étages du réveillon de la Saint-Sylvestre. Majuscules, les possibilités de réveillon festif : au moins une par étage, de 22 heures jusqu’à l’aube. Majuscules aussi les occasions de se rincer l’œil, que ce soit en regardant les gogo-strippers se mettre en tenue de combat, en contemplant le teint hâlé de show-boys en délire, en matant des créatures se contorsionner sur les dancefloors ou, passé une certaine heure et un certain niveau d’absorption, en se mirant dans un miroir.

On pourra d’ailleurs commencer l’absorption dès 22 heures en ingérant le « Pink Cocktail » offert à l’occasion du lancement de PinkTV sur la version suisse de CanalSat.

L’entrée est strictement réservée aux majeurs capables. Majeurs, car le spectacle de gogo-strippers est estampillé XXX ; on ignore si chaque X correspond à un danseur, mais chaque stripper sera équipé d’un god, va donc savoir pourquoi. Capables, car il faudra actionner la carte de paiement à l’entrée, au prix de 35 francs suisses, plus 89 CHF pour un repas VIP pour les plus gourmands, soit respectivement 23 euros et 60 euros. Pour ce prix-là, on pourra s’en mettre plein les yeux, plein les oreilles et plein la bouche.

Et Gareth Thomas, dans tout ça ? Rien, c’était juste pour faire plaisir à Google… Mais une tournée en son honneur ne fera de mal à personne, hips !

Bon réveillon et bonne année 2010 !

Philca / MensGo
(via communiqué Gay-party.com du 27 décembre 2009)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *