Une maire lesbienne pour la ville de Houston

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Une maire lesbienne pour la ville de Houston

Photo d'Annise Parker

Annise Parker envoie Houston dans l'espace LGBT. © Anniseparker.com / DR.

(Blogmensgo, 14 décembre 2009) Son homosexualité assumée n’a pas empêché la démocrate Annise Parker, 53 ans, d’être élue maire de Houston le 12 décembre 2009. La plus grande ville du Texas a voté à 53 % en faveur de cette femme en ménage avec sa compagne et leurs trois enfants.

L’Église et la concurrence ont eu beau utiliser l’homosexualité de la candidate Parker comme contre-argument de campagne, il semble que seulement 18,1 % des électeurs étaient réceptifs à ce genre d’argument alors que 76,5 % s’en contrefichaient, selon un sondage Chronicle-Zogby. Mais le résultat du scrutin lui-même demeure très relatif : Houston, ville démocrate dans un État qui l’est beaucoup moins, fait peut-être exception à la règle puritaine ; et le taux de participation à l’élection municipale fut dérisoire (à peine 17 %).

C’est la première fois qu’une ville de cette taille (quatrième ville des États-Unis avec 2,1 millions d’habitants intra muros et 5,5 millions dans l’agglomération, selon Wikipédia) porte à sa tête une personne homosexuelle. Plusieurs autres villes des États-Unis sont dirigées par des gays ou lesbiennes, en particulier Cambridge (Massachusetts), Portland (Oregon) et Providence (Rhode Island).

Annise Parker rejoint ainsi le club restreint des maires LGBT de grandes métropoles, à l’image de Corine Mauch (Zurich), Bertrand Delanoë (Paris) et Klaus Wowerei (Berlin).

Philca / MensGo
(via blog Great America et Rue89 du 13 décembre, et Le Figaro du 14 décembre 2009)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *