Assises contre l’homophobie, à Genève

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Assises contre l’homophobie, à Genève

Affiche des Assises contre l'homophobie

En rouge, les hétéros ? © Assises contre l'homophobie.

(Blogmensgo, 3 septembre 2009) La Fédération genevoise des associations LGBT organise les 1res Assises contre l’homophobie, les 4 et 5 septembre 2009, à Uni Mail (Genève). Cet événement intervient alors que n’est toujours pas éteinte la polémique homophobe déclenchée par un dirigeant du parti UDC du Valais romand (cf. notre article du 16 juillet 2009). Pour le millésime 2009, les assises mettent l’accent sur « la dynamique jeune ».

Si les adultes connaissent bien les conséquences de l’homosexualité aux niveaux collectif (insultes, pression sociale, etc.) et individuel (baisse de l’estime de soi, bouffées suicidaires, etc.) pour les avoir souvent eux-mêmes vécues, il en va tout autrement chez les jeunes, qui n’ont pas encore le recul nécessaire pour faire la part des choses et affronter sereinement l’adversité. C’est pourquoi une bonne partie du programme des deux journées (HTML | PDF [lien retiré du Web]) s’intéresse et s’adresse aux jeunes. Les intervenants évoqueront la prévention et la jugulation de l’homophobie, mais aussi les actions susceptibles d’être mises en œuvre.

À signaler, dans le texte de la Tribune de Genève qui me sert de source (cf. ci-dessous), cet intéressant témoignage de Benjamin, 26 ans, qui explique certains effets dévastateurs de l’homophobie : « Même pour moi, être pédé, c’était une insulte. Ce n’était pas une possibilité. Même moi, j’étais homophobe », raconte-t-il. L’homophobie est un phénomène de troupeau ; qu’on se le dise, on n’a jamais vu troupeau (hétéro) plus intelligent qu’un individu (homo)…

Philca / MensGo
(via Tribune de Genève du 3 septembre 2009)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *