La vraie-fausse censure du cheikh gay de Dubaï

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

La vraie-fausse censure du cheikh gay de Dubaï

(Blogmensgo, 26 février 2009) C’est aujourd’hui et jusqu’au 1er mars 2009 que se tient le premier festival du livre de Dubaï. La manifestation aura connu un retentissement mondial que les organisateurs n’avaient pas prévu : une accusation de censure homophobe dont le site ActuaLitté a fait une saga en cinq épisodes [1], [2], [3], [4], [5].

Bédouins dans le désert pilotant un chameau 4x4

Dans le désert, on s'éclate entre mecs ! © Dubai.com/WN.

Tout commence lorsque l’auteure britannique Géraldine Bedell affirme que l’organisatrice, Isobel Abulhoul, refuse subitement de l’inviter car son livre Gulf Between Us, à paraître en avril, a pour personnage principal un cheikh gay. De nombreux invités, à commencer par la romancière canadienne Margaret Atwood, décident de ne pas cautionner la censure en honorant le festival de leur présence.

Peu de temps après, les médias britanniques découvrent que Géraldine Bedell a joyeusement trituré la chronologie afin de faire croire à une censure de dernière minute basée uniquement sur l’homosexualité du protagoniste. L’organisatrice du festival a certes refusé la présence de Géraldine Bedell et de son livre, mais en le lui faisant savoir dès septembre 2008. Les motifs du refus : le livre questionne l’islam, la narration évoque la guerre en Irak, l’action se déroule dans le Golfe… et l’intrigue met en scène un cheikh homosexuel amoureux d’un Anglais.

Philca / MensGo
(via ActuaLitté du 18 février au 22 février 2009, cf. les cinq liens ci-dessus)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *