Alex Sánchez, ou le combat d’un écrivain gay contre l’homophobie

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Alex Sánchez, ou le combat d’un écrivain gay contre l’homophobie

(Blogmensgo, 23 octobre 2008) Enfin une affaire d’homophobie qui se termine bien. L’histoire se passe au Canada, dans la province du Nouveau-Brunswick.

Photo d'Alex Sánchez

Alex Sánchez, vainqueur de l'homophobie par KO éducatif. © Bill Hitz

Alex Sánchez n’est pas un conférencier comme les autres. Il est gay, il est militant, il est écrivain et l’homosexualité est son thème de prédilection, dans ses livres pour la jeunesse comme dans les établissements scolaires. Jusque-là, rien que de très banal. Ce qui l’est moins, c’est le paradoxe suivant : une mesure homophobe l’a privé de conférence, mais la peur d’accusations d’homophobie lui a rouvert le chemin des écoles.

En clair, Alex Sánchez donnait des conférences en milieu scolaire afin d’aider les jeunes gays à se sentir mieux dans leur homosexualité et dans leur environnement. L’auteur américano-mexicain devait notamment se produire au lycée de St Stephen et dans plusieurs établissements de la région. Des parents d’élèves et plusieurs directeurs d’établissements, estimant que les collégiens et lycéens n’étaient pas mûrs pour entendre parler d’homosexualité, ont demandé et obtenu l’annulation des conférences de Sánchez. Fin du premier acte.

Une campagne de mobilisation s’est ensuivie contre le directeur régional de l’Éducation, Keith Pierce, et contre des chefs d’établissement hostiles aux conférences de l’écrivain gay militant. Craignant des accusations d’homophobie, ils ont finalement levé l’interdiction qui frappait Alex Sánchez. Keith Pierce serait même devenu un fervent supporter de notre écrivain gay anglophone après l’avoir entendu prononcer une de ses conférences.

Philca / MensGo
(via ActuaLitté du 11 octobre et du 23 octobre 2008)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *