L’Afrique du Sud ne plaisante plus avec le sida

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

L’Afrique du Sud ne plaisante plus avec le sida

Photo de Barbara Hogan

Barbara Hogan veut diffuser les antirétroviraux. Enfin ! © Ministère sud-africain de la Santé.

(Blogmensgo, 20 octobre 2008) Nommée ministre de la Santé le 26 septembre 2008, Barbara Hogan prend le VIH, la prévention antisida et la diffusion des antirétroviraux avec tout le sérieux qui s’impose. Exactement l’inverse de la précédente ministre sud-africaine de la Santé, Manto Tshabalala-Msimang.

L’Afrique du Sud compte 5,5 millions de séropositifs sur 49 millions d’habitants. Le pays de Mandela est celui où l’on recense le plus de séropositifs au monde, selon les statistiques officielles. Or, Mme Manto Tshabalala-Msimang et le précédent gouvernement considéraient avec suspicion les antirétroviraux, dont ils avaient gelé la diffusion en Afrique du Sud. Pis encore, l’ancienne ministre préconisait contre le sida des traitements farfelus à base d’huiles essentielles et de plantes potagères.

La nouvelle ministre a décidé de réactiver illico la stratégie sud-africaine de lutte contre le sida. Selon elle, « les principaux défis sanitaires » de son pays sont « la crise du VIH et l’exacerbation de la crise de la tuberculose qui en découle ». On ne saurait mieux dire.

Philca / MensGo
(via Le Monde du 15 octobre 2008)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *