Comment les psys américains ont cessé de prendre l’homosexualité pour une pathologie

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Comment les psys américains ont cessé de prendre l’homosexualité pour une pathologie

Livre - American Psychiatry and Homosexuality: An Oral History

Et votre père, vous l'aimiez... physiquement ? © Amazon.com.

(Blogmensgo, 9 octobre 2008) C’est dans les années 1970 que les psychologues, psychiatres et psychanalystes américains cessèrent de considérer l’homosexualité comme une pathologie. Le livre American Psychiatry and Homosexuality : An Oral History, publié chez Haworth Press et codirigé par Jack Drescher et Joseph P. Merlino, relate cette rupture idéologique en l’observant par le petit bout de la lorgnette (fiches Amazon.com et Amazon.fr).

Les auteurs racontent la mue idéologique de l’American Psychiatric Association (APA) à travers les portraits de dix-sept protagonistes. Pour en savoir plus concernant cette évocation anecdotique, cf. l’instructif compte rendu analytique du livre sur Nonfiction.fr. Le livre date certes de 2007, mais il reste d’actualité au regard de l’Histoire.

Les anglophones profiteront de l’occasion pour jeter un coup d’œil à deux ouvrages codirigés par Jack Drescher et récemment parus : British Lesbian, Gay, and Bisexual Psychologies: Theory, Research, and Practice (éd. Haworth Medical Press, juillet 2007, fiche Amazon.fr) et Activism and LGBT Psychology (éd. Routledge, août 2008, fiche Amazon.fr).

Philca / MensGo
(via Nonfiction.fr du 7 octobre 2008)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *