Enfin un prix Nobel pour la découverte du VIH

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Enfin un prix Nobel pour la découverte du VIH

Photo de Luc Montagnier

Luc Montagnier, 76 ans, va cavaler jusqu'à Stockholm pour son plus beau galop. © DKFZ/Scanpix

(Blogmensgo, 6 octobre 2008) Le prix Nobel de médecine 2008 a été attribué, le 6 octobre 2008, aux chercheurs français Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier, « pour leur découverte du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) » il y a vingt-cinq ans. Encore les deux professeurs de virologie doivent-ils se contenter d’un quart de prix chacun, la moitié du millésime 2008 étant attribuée à l’ex-chercheur allemand Harald zur Hausen, qui identifia le Papilloma virus (VPH), responsable du cancer du col de l’utérus.

La découverte du VIH par les deux chercheurs français remonte à 1983. S’ensuivirent dix années de polémique avec le professeur américain Robert Gallo, qui s’attribua frauduleusement la paternité de la découverte.

Photo de Françoise Barré-Sinoussi

Françoise Barré-Sinoussi, 61 ans, belle Nobel… © L. Dolega/Scanpix

Aujourd’hui âgés respectivement de 61 ans et 76 ans, Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier travaillaient tous les deux à l’Institut Pasteur lorsqu’ils découvrirent le VIH. Pour en savoir plus sur l’attribution du prix Nobel de médecine 2008 et ce qu’apporta la découverte des deux virologues français, lire lire ce communiqué de presse en anglais.

On recensait encore 33 millions de séropositifs en 2007 à travers le monde.

<Update> : Dès le 7 octobre 2008, Le Monde a mis en ligne une interview vidéo de Luc Montagnier. Le chercheur français est pessimiste quant à une éventuelle mise au point d'un vaccin préventif.</Update>

Philca / MensGo
(via toute la presse, dont Libération, Agence France-Presse et La Presse canadienne du 6 octobre 2008)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *