La France tarde à reconnaître l’homosexualité comme motif de déportation

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore d'évaluation)
Loading...

La France tarde à reconnaître l’homosexualité comme motif de déportation

Logo de l'association Mille Bâbords(Blogmensgo, 25 avril 2008) Un communiqué de l’association Mémoire des sexualités Marseille invite la France à reconnaître « officiellement la déportation pour motif d’homosexualité durant la Seconde Guerre mondiale ». Les déportés homosexuels portaient un triangle rose dans les camps.

Mémoire des sexualités Marseille demande aussi qu’en France, les associations représentatives soient systématiquement associées à la préparation et à la tenue de la « Journée nationale du souvenir des héros et des victimes de la déportation » (27 avril 2008). Un grand rassemblement aura lieu ce jour-là à Marseille et à Paris. Lire aussi l'opinion d'Alain Piriou.
(via le collectif Mille Bâbords et Gaymag, 25 avril 2008)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *